webleads-tracker

Énergie & Environnement

Enedis Puy-de-Dôme présente ses voeux : “Etre le partenaire de la performance énergétique des territoires »

Enedis avait réuni lundi 16 janvier 2017 l’ensemble de forces vives économiques et politiques du Puy-de-Dôme dans les salons de l’ASM au Stade Marcel Michelin à Clermont-Ferrand. L’occasion pour Jean-Claude Hugueny d’insister sur l’action menée au service du territoire par le « Service public préféré des français » mais également d’annoncer son départ prochain en retraite. (Voir la vidéo)


C’est à l’occasion de la soirée des vœux d’Enedis que Jean-Claude Hugueny a annoncé son prochain départ en retraite.
Président de l’IUT de Clermont-Ferrand et de la plateforme de soutien aux créateurs « Initiative Clermont Agglo », l’actuel directeur territorial Enedis Puy-de-Dôme ne devrait pas manquer d’occupations avec toujours un seul crédo : l’engagement au profit de l’action collective.

Avant d’annoncer son départ prochain, Jean-Claude Hugueny a tenu à rappeler les temps forts de l’année pour l’entreprise, redonné les chiffres clés permettant de mesurer de l’engagement de l’entreprise de service public sur le territoire Auvergnat.

« Cette rencontre à l’occasion des vœux est pour moi le moment privilégié pour remercier tous les partenaires, organismes et entreprises qui permettent à Enedis d’être ce qu’elle est dans le Puy-de-Dôme, un service public de proximité, au service de tous, au service du développement économique et solidaire du territoire. C’est aussi l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée et de mettre en perspective l’année à venir dans le domaine qui est le nôtre, à savoir la distribution d’électricité dans le Puy-de-Dôme mais aussi dans celui qui est le pendant de notre mission de service public, je veux parler de nos actions au service du territoire. »
…/…
« Sur le plan interne, 2016 aura été marquée au printemps par notre changement de nom, afin de répondre aux exigences de neutralité et d’autonomie imposées par la Commission de Régulation de l’Energie. Nous sommes convaincus que notre nouveau nom Enedis fera fructifier le capital sympathie que nous avons patiemment construit depuis 2008, date de la création d’ERDF.

Ce changement de nom devrait donc nous permettre à l’avenir de gagner en visibilité et d’être plus clairement identifié, sur tout le territoire, auprès des élus et des clients. Il nous permettra aussi de positionner l’entreprise à l’échelle européenne comme le distributeur d’électricité de référence en matière de réseaux intelligents et de gestion de système de distribution, un gestionnaire de réseau qui innove, gagne en agilité, en réactivité et travaille avec tous les acteurs sur les territoires pour conduire la transition énergétique et numérique. »

…/…

Concernant l’environnement de notre entreprise, l’année 2016 a été marquée localement par la mise en place de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes qui aura largement mobilisé les élus et la sphère économique.
Il s’en est suivi un certain nombre de bouleversements induits par la restructuration régionale de beaucoup d’entreprises et structures (services de l’Etat, entités économiques et associatives) qui ont vu leur gouvernance partir sous le ciel lyonnais.
Dans cet environnement, nous restons une quasi-exception puisque nous avons décidé de rester organisés à une maille calquée sur l’ancienne région administrative avec un comité de direction dont les membres sont essentiellement basés à Clermont-Ferrand et des effectifs répartis sur les 4 départements auvergnats.

De nombreux amis de Jean-claude Hugueny avaient tenu à être présent ce 16 janvier 2016 à l'occasion de l'annonce de son départ en retraite...

Remi Bourdier, Hervé Poher, Alain Ondet, Raphael Berardi… De très nombreux amis de Jean-Claude Hugueny avaient tenu à être présent ce 16 janvier 2016 à l’occasion de l’annonce de son départ en retraite…

 

50 à 55 M€ qui ont été investis chaque année depuis plusieurs années sur le département

« Cela a tout de même représenté sur notre territoire 36 M€ investis en 2016 soit 220 millions d’investissements cumulés depuis 5 ans. Pour se rendre compte de l’effort global fait pour le développement et la fiabilisation des réseaux électriques du Puy-de-Dôme, il faudrait ajouter à cela les investissements réalisés par le SIEG, essentiellement sur la basse tension, qui représentent environ 12 millions d’euros par an.

Je veux d’ailleurs saluer la coopération de qualité que nous avons avec notre concédant, le SIEG présidé par Bernard Veissière et représenté ce soir par sa première vice-présidente, Monique Bonnet. Ajoutons-y également les dépenses pour l’exploitation et la maintenance du réseau. A titre d’illustration, je citerai simplement les dépenses d’élagage qui avoisinent les 2 millions d’euros par an.
C’est donc, au total, environ 50 à 55 M€ qui ont été investis chaque année depuis plusieurs années sur le département.
Tout cela représente beaucoup de chantiers, et je veux saluer ici le travail remarquable effectué sur le terrain par nos collaborateurs et par l’ensemble des entreprises qui travaillent pour nous sur le terrain au quotidien comme dans les moments difficiles, comme les intempéries que nous avons connus en fin de semaine dernière ».

Objectif « Etre le partenaire de proximité de la performance énergétique des territoires et de leur développement économique et social »

« Avec plus de 600 salariés sur le département, Enedis est présente sur 12 sites distincts. Si l’on considère également le nombre d’emplois induits par notre activité, cela fait d’Enedis un acteur économique de poids sur le territoire et de ce fait un véritable service public de proximité.»

2017 est une année importante, pour le pays et pour Enedis

« 2017 est une année importante, pour le pays et pour Enedis. Importante parce que, outre les échéances électorales, c’est celle de la mise en œuvre des réformes territoriales avec la mise en place au 1er janvier des nouvelles intercommunalités et, pour le Puy-de-Dôme, de Clermont Auvergne Métropole, la CU de Clermont préfigurant la future métropole.

Dans ce contexte, notre projet d’entreprise trouve toute sa place et en particulier l’objectif d’être un partenaire de proximité incontournable des forces vives du Puy-de-Dôme. »

“Nous ferons donc tout pour rester le Service public préféré des français…”



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !