webleads-tracker

A la Une

Energies | Une école se chauffe au biogaz

Energies | Une école se chauffe au biogaz

L’école Simone Signoret dans le 8ème arrondissement de Lyon est désormais chauffée avec du biogaz. La ville compte près de 40 bâtiments municipaux chauffés au biogaz soit 25% de l’ensemble des bâtiments. La ville de Lyon limite ainsi l’utilisation d’énergies fossile.


Les élèves de CM1 et CM2 de l’école Simone Signoret connaissent maintenant la différence entre les énergies fossiles et les biogaz.

Dans quelques mois et au fur et à mesure de leur programme, ils seront incollables sur les économies d’énergie en général. Depuis le début de l’année, ils sont engagés dans le Défi class’énergie piloté par l’Agence locale de l’Energie qui est une association de défense de l’environnement.

Avant la fin de l’année scolaire, l’association interviendra durant cinq matinées dans les quatre classes participantes.

Le biogaz est issu de déchets végétaux traités par le site de méthanisation Chand’énergies situé dans l’Ain. Cette technique évite de prélever le gaz naturel, énergie fossile. L’utilisation de cette énergie verte est intéressante pour lutter contre le réchauffement climatique sachant que 70% des émissions de gaz à effet de serre en France proviennent de la consommation d’énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon). Cette augmentation de l’utilisation du Biogaz présente différents avantages :

  • Le gaz produit est d’origine française, il soutient la production locale et respecte l’équilibre avec les terres agricoles.
  • Il amorce le remplacement de l’extraction de gaz fossiles, dont les coûts sont supérieurs en plus d’avoir un impact néfaste pour l’environnement.
  • Le biogaz est une énergie renouvelable donc inépuisable et permet de valoriser les déchets agricoles


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !