webleads-tracker

Start-up

Entrepreneuriat | Ces entreprises créées pendant la crise sanitaire

Entrepreneuriat | Ces entreprises créées pendant la crise sanitaire
Crédit photo: Pollen

Dans un contexte économique marqué par la crise sanitaire, les créations d’entreprises du 3ème trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes ont fait un bon de 40,7% par rapport au trimestre précédent. Fraîchement créée, la startup Pollen fait partie de ces 28 918 lancements entre juillet et septembre 2020.


Les créations d’entreprises du 3ème trimestre 2020 en Auvergne-Rhône-Alpes ont fait un bon de 40,7% par rapport au 2ème trimestre. Comparées au même trimestre l’année précédente, elles sont également en augmentation de 18%. Ce rebond est à l’image de la tendance nationale : en France, ce sont plus de 229 000 entreprises qui ont vu le jour au 3ème trimestre 2020 (+49% par rapport au trimestre précédent). La startup Pollen fait partie de ces 28 918 entreprises nées dans la région entre juillet et septembre.

« Entrepreneur engagé pour une alimentation saine et transparente, j’ai créé Pollen à Lyon entre les deux confinements. En approvisionnement direct avec des producteurs locaux, nous cuisinons et livrons des repas de saison, sans additifs ni produits transformés. La livraison est réalisée au moyen de triporteurs électriques », raconte Maxime Paget, son fondateur. Le timing de lancement de Pollen s’inscrit dans cette dynamique régionale.

« Si la crise sanitaire a eu un impact non négligeable sur le nombre de nouvelles entreprises sur le marché, nous sommes enthousiastes d’observer un retour de la confiance des entrepreneurs, y compris ceux d’Auvergne-Rhône- Alpes. », analyse Pierre Pégaz-Fiornet, Associé chez PwC pour les Entrepreneurs à Lyon.

Afin de traverser cette période inédite, nombre d’entrepreneurs choisissent de prendre les devants en adaptant leurs offres ou leurs canaux de distribution. « En tant que jeune pousse en activité depuis peu, nous avons subi le second confinement de plein fouet, notamment à cause des fermetures massives de bureaux. En effet, notre clientèle était majoritairement livrée sur son lieu de travail », explique Maxime Paget. A la suite de l’annonce du confinement et afin d’adapter sa carte de livraison aux salariés en télétravail, la startup a multiplié ses points de livraison de 30 à 100 en trois jours.

« Malgré une baisse initiale de notre clientèle de 40%, nous avons su nous adapter et nous ouvrir à de nouveaux marchés. Nous avons repris notre marche en avant », poursuit l’entrepreneur trentenaire.

« Il n’est pas toujours évident pour les chefs d’entreprise d’identifier les aides auxquelles ils peuvent prétendre, et de connaître les démarches à initier », explique Pierre Pégaz-Fiornet. « A l’image de Pollen, que nous accompagnons, des entreprises se retrouvent exclues de certains dispositifs. Nous les aidons à trouver des opportunités de financement, telles que le prêt garanti par l’État, le prêt participatif de l’État ou le recours à la Médiation du crédit », conclut l’associé lyonnais.

En Auvergne-Rhône-Alpes, le plan de relance économique aux entreprises et collectivités locales s’élève à 1Md€ sur 3 ans, dont 140M€ pour l’économie régionale et de proximité. Chaque type d’allocation est versé à des entreprises aux caractéristiques précises, par exemple celles mises à l’arrêt pendant le confinement ou celles qui ont subi une baisse de chiffre d’affaires par rapport aux périodes antérieures. Pour autant, les nouvelles entreprises ne peuvent bénéficier de l’ensemble de ces mesures.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !