webleads-tracker

Institutions

Environnement et santé : les TPE-PME s’ouvrent les portes de la Chine

Environnement et santé : les TPE-PME s’ouvrent les portes de la Chine

Aux côtés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du pôle de compétitivité AXELERA, les TPE et PME des secteurs de l’environnement et de la santé partent à l’assaut de la Chine et ce, grâce à une coopération historique entre la Région et la Municipalité de Shanghai qui prévoit des échanges économiques, universitaires et scientifiques.


Yannick Neuder, vice-président délégué à l’Enseignement supérieur, a conduit une mission régionale en Chine, en partenariat avec le pôle de compétitivité AXELERA, dédiée à l’environnement. Cette dernière fait suite à la volonté de Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, de renouveler la coopération historique entre la Région et la Municipalité de Shanghai. Cette étroite collaboration est centrée sur les échanges économiques, universitaires et scientifiques, notamment dans les secteurs de l’environnement et de la santé.

Les objectifs de cette mission étaient d’ouvrir les portes pour les entreprises régionales dans le secteur de l’environnement, notamment pour les TPE et les PME innovantes, en s’appuyant sur le partenariat privilégié avec la Municipalité de Shanghai. Avec 250 entreprises implantées en Chine, dont 140 à Shanghai et 36 entreprises chinoises en Auvergne-Rhône-Alpes, la région a déjà un lien fort avec la Chine.

Du 21 au 24 novembre dernier, Yannick Neuder a visité l’usine d’ALDES puis rencontré la Commission Sciences et Technologies de la Municipalité de Shanghai. La santé et l’environnement ont été abordés. En effet, ces deux thématiques phares sont soutenues par la Région et présentes dans le mémorandum signé en juillet 2017 entre la Région et la Municipalité de Shanghai. Les financements régionaux en matière de coopération universitaire et scientifique s’élèvent à plus de 2,8 M€.

« Promouvoir notre territoire et ses atouts auprès des investisseurs chinois, c’est maintenir Auvergne-Rhône-Alpes comme la 2e région économique de France et comme la 2e région de France la plus attractive en termes d’investissements étrangers. La Chine représente un marché considérable en plein développement sur les questions d’environnement, de santé et d’innovation. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est au côté des entreprises régionales qui se lancent à la conquête de ce marché et qui vont développer l’emploi sur notre territoire. » Laurent Wauquiez.

Yannick Neuder a également visité l’Université de Fudan dans le cadre de l’Ecole sino-française sur la pollution atmosphérique. Université la plus réputée de Shanghai, les principaux domaines de recherche sont notamment les sciences de l’environnement. La Région soutient des programmes de recherche à travers un dispositif de financement à destination de cette université sur la qualité de l’air et la pollution atmosphérique. Dispositif qui permet également de faciliter la mobilité d’étudiants, de doctorants et d’enseignants chercheurs.

Aujourd’hui, la volonté est de tisser des liens durables sur cette thématique. C’est la raison pour laquelle l’université de Fudan et l’IRCELYON travaillent ensemble sur le projet Ecole d’automne avec pour objectif de former une nouvelle génération de scientifiques sur les questions environnementales. Elle constitue une plateforme de rencontre et d’échanges entre les jeunes chercheurs d’Europe et la Chine autour de ces thématiques novatrices, au cœur des débats géopolitiques.

« Répondre aux demandes de partenariat de la Ville de Shanghai en matière de technologies vertes, c’est ouvrir demain des portes dans le secteur de l’environnement, notamment pour nos PME/TPE innovantes. » Yannick NEUDER.

Source : Région Auvergne-Rhône-Alpes



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !