webleads-tracker

Formation, éducation

ESCO Wesford : L’alternance ou comment valoriser son diplôme par l’expérience

ESCO Wesford :  L’alternance ou comment valoriser son diplôme par l’expérience
Nadia Belarbi, diplômée d’un MBA marketing et communication obtenu à ESCO Wesford Clermont.

Implantée en 2009 à Clermont-Ferrand, l’école de commerce ESCO Wesford propose de nombreuses formations réalisables en alternance. Et pour cause, l’alternance permet aux étudiants d’acquérir une véritable expérience professionnelle et de valoriser de la même façon leur diplôme sur le marché de l’emploi. Nadia Belarbi, tout juste diplômée d’un MBA marketing et communication, l’a bien compris et raconte son parcours.


Face à un marché de l’emploi tendu, les jeunes diplômés rencontrent souvent des difficultés à s’insérer dans le monde professionnel. Une vérité que l’école de commerce ESCO Wesford entend bien renverser en proposant des formations diplômantes par l’alternance du BTS (Bac +2) jusqu’au MBA (Bac +5). Communication-marketing, ressources humaines, management, achats-logistique, commerce international… ESCO Wesford propose également, depuis la rentrée 2014, le parcours Sciences Politiques (cursus licence et master) grâce à son partenariat avec Sciences Po Aix-en-Provence. « Les atouts pour les étudiants sont triples. Grâce à l’alternance, ils préparent leur diplôme tout en acquérant de l’expérience professionnelle et, en plus, reçoivent une rémunération compensatrice variant de 55 à 100 % du SMIC en fonction de leur âge et de leur niveau d’études. », précise Julie Chalard, chargée de communication à ESCO Wesford Clermont-Ferrand.

En 2014, plus de 90 % des étudiants sortis de l’ESCO Wesford Clermont avec leur MBA en poche ont été embauchés. Des chiffres encourageants pour l’école qui met un point d’honneur à proposer des cours dispensés par 90 % d’intervenants professionnels. ESCO Wesford travaille avec 146 entreprises partenaires et accompagne les jeunes dans leur recherche de contrat d’alternance. « Nous privilégions le bien-être des étudiants. Une formation de qualité, le suivi et l’accompagnement des jeunes dans leur recherche d’entreprises font partie des axes prioritaires de notre travail. », poursuit Julie Chalard.

L’alternance, un moyen d’identifier les talents et d’intégrer progressivement un jeune salarié

Nadia Belarbi, 23 ans, tout juste diplômée d’un MBA marketing-communication, ne cache pas sa grande satisfaction d’avoir intégré ESCO Wesford : « Je suis très fière d’avoir étudié dans cette école car l’ambiance est excellente, l’équipe pédagogique est proche des étudiants et facilite la relation étudiants/entreprises. ESCO Wesford est avant tout une école qui offre des formations de qualité. Les intervenants sont compétents dans leur domaine que ce soit dans le marketing, la communication, la gestion, les ressources humaines… ».

A la sortie de sa licence de commerce, Nadia Belarbi opte pour l’alternance afin de valoriser son diplôme par l’expérience. « C’est ce qui est, aujourd’hui, très recherché sur le marché de l’emploi. J’ai réalisé deux ans en alternance au sein de la société Simply Market. J’étais rattachée au service marketing au sein de la centrale des achats implantée dans les Yvelines. J’avais trois jours d’école tous les 15 jours et cette répartition cours/alternance m’a permis de gérer mes dossiers de A à Z. Je tiens à remercier ESCO Wesford, Simply Market et ma famille, sans qui je ne serais pas arrivée jusque-là.» A l’issue de son alternance, Nadia Belarbi s’est vue proposer un poste de chargée de communication clients au sein du groupe Simply Market et intégrera prochainement un parcours de formation pour devenir directrice de magasin.

Logo ESCO WESFORD couleur

Pratique :

Inscriptions possibles jusqu’au 30 septembre 2014.
Téléchargement du dossier d’inscription en ligne.
Inscription soumise à un test d’admission ainsi qu’à un entretien de motivation de 30 mn.

[document file=”http://www2.lejournaldeleco.fr/wp-content/uploads/2014/09/Plaquette-2014-ESCO-Wesford.pdf” width=”570″ height=”400″]

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !