webleads-tracker



Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

FAÇONS DE PENSER – Le citoyen peut-il s’affranchir des logiques consuméristes ?



Intervenante : 
Pascale Hébel
Ingénieur agronome et statisticienne
Sciences Po Bordeaux,
Directrice du département Consommation Crédoc*, Paris

Aujourd’hui, low-cost, « bons plans » et tuyaux malins attirent de plus en plus, en particulier les nouvelles générations. Mais il aura fallu des années de contestation pour que, dans les années 1990, on observe une réelle prise de conscience sur le fait que consommer pourrait bien devenir un acte d’affirmation citoyenne.

Moins investis que leurs aînés dans la politique et dans les syndicats, les jeunes ont besoin de trouver un relais pour affirmer leur envie de changer une société gavée par la surabondance de produits qui ont envahi la vie quotidienne. Des revenus plus faibles malgré des diplômes bien supérieurs à ceux de leurs parents, un accès plus difficile au crédit, une plus grande sensibilité écologique, les orientent davantage sur l’usage des objets que sur leur propriété.

Ces nouvelles générations, plus éduquées et plus expertes, demandent de la transparence et des explications. Le consommateur mouton d’hier se révélerait-il maintenant beaucoup plus prompt à boycotter les enseignes qui tarderaient à s’engager dans la production durable ? La multiplication des expériences de consommation alternative, de partage, de recyclage au sein de groupes connectés, est-elle le signe d’un vrai mouvement de libération qui participerait d’une réconciliation entre éthique et consommation ? Le gage d’un changement profond dans les mentalités ?

Pascale Hébel est spécialiste de l’anticipation des si comportements des consommateurs. Elle a participé à la création de l’Observatoire des consommations alimentaires. Elle s a également coordonné l’ouvrage Comportements et consommations alimentaires en France, Lavoisier, 2007 et 2012, et publié La révolte des moutons, les consommateurs au pouvoir, D Autrement, 2013

* Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

Lieu

Maison des Sciences de l’Homme
4 rue Ledru
Clermont-Ferrand, 63000 France
+ Google Map

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !