webleads-tracker



Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Web conférence dédiée à l’export : Saisir les opportunités d’affaires dans le secteur de la santé en Angola



Intervenant:

  • Xavier CHATTE-RUOLS, Directeur du Bureau UBIFRANCE en Angola

L’Angola est la 2ème économie d’Afrique australe. Depuis la fin de la guerre en 2002, le pays voit son économie exploser (seul pays au monde qui a vu son PIB décupler ces 10 dernières années). Les économistes citent souvent l’Angola comme le futur « Dubaï » de l’Afrique. Le pays est d’ailleurs classé par le World Economic Report 2013 comme le marché où les retours sur investissements sont les plus importants au monde. La taille du marché va doubler d’ici 2045 et le pays voit une classe moyenne et une élite à très fort pouvoir d’achat émerger. Bien que les fournisseurs portugais et entreprises chinoises soient très présents sur certains secteurs d’activité (BTP entre autres), le marché angolais reste relativement peu concurrentiel comparé à des marchés plus matures, comme l’Afrique du Sud par exemple. Les opportunités sont nombreuses, les parts de marchés sont à prendre… c’est le bon moment de venir !

Le marché de la santé n’est pas en reste. Celui-ci connait une croissance annuelle de plus de 10 % selon les professionnels du secteur.Le marché des produits pharmaceutiques : Il n’y a quasiment aucune production locale : 98 % des produits pharmaceutiques utilisés ou distribués en Angola sont importés. Les importations ont représenté 172 M de EUR en 2013 (la France est le 6ème pays fournisseur. A noter que de nombreux produits français transitent via des filiales commerciales basées au Portugal – Lui-même 1er pays fournisseur). Le marché des médicaments se structure, les réseaux de distribution se professionnalisent et les importateurs/distributeurs élargissent leur gamme de produits pour mieux répondre aux besoins des secteurs privés et publics. On compte entre 1600 et 2000 pharmacies enregistrées dans la pays (obligation d’accréditation d’un professionnel pharmacien pour obtenir l’autorisation de vente de médicaments).

La santé publique représente 5 % des dépenses du budget national, dépenses de fonctionnement et d’investissement confondues. Le développement du secteur de la santé est un axe prioritaire pour les prochaines années et fait partie intégrante du Plan National de Développement voté par le parlement sur la période 2013-2017. Le secteur privé soigne environ 10 % de la population angolaise (classe moyenne, élite angolaise et population d’expatriés). 8 % des angolais bénéficient d’une couverture santé, généralement prise en charge par les entreprises ou par l’Etat pour les fonctionnaires/militaires. Les opportunités pour des médicaments sont importantes : le marché reste peu concurrentiel et les niveaux de marges (dans le secteur privé) sont parmi les plus importantes au monde. A noter enfin que les cliniques privés importent parfois en direct (grosses structures qui ont généralement des accords avec les multinationales pétrolières pour soigner leurs personnels).

Le marché des équipements et dispositifs médicaux : Le marché des équipements et dispositifs médicaux connait également une croissance à 2 chiffres. Il s’agit d’un marché d’importation (100% des produits distribués. Aucune production locale). Les importations d’équipements et dispositifs médicaux augmentent d’année en année (+27 % entre 2012/2011). Les produits majoritairement importés sont des consommables (pour centres de soins, hôpitaux, cliniques, spécialistes…), des petits équipements (stérilisateurs médico-chirurgicaux, équipements pour laboratoires d’analyses) et équipements lourds (imagerie médicale, appareils de mécanothérapie, radiologie, équipements de salles d’opération…). La France est le 4ème pays fournisseur de l’Angola. Les cliniques privées, de très bon niveau, sont particulièrement bien équipées (produits innovants et technologiques) et poursuivent leur dynamique d’investissements en équipements et dispositifs médicaux. Le secteur public s’est vu allouer une enveloppe de plus de 6,16 milliards de USD pour moderniser ses infrastructures et pour construire/équiper de nouveaux hôpitaux d’ici 2017. L’offre française est reconnue et appréciée des professionnels du secteur.

Détails

Date :
11 avril 2014
Heure :
15h00 - 15h45
Prix :
gratuit
Étiquettes Évènement :
Site Web :
http://webinar.ubifrance-export.fr/

Organisateur

Business France
Téléphone :
01 40 73 30 00
Site Web :
http://www.businessfrance.fr

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !