webleads-tracker

Information économique locale

Agri & Agro

Favoriser les pollinisateurs dans l’intérêt des milieux naturels

Favoriser les pollinisateurs dans l’intérêt des milieux naturels

La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance un appel à projets « innovation en faveur des pollinisateurs » ayant pour objectif de contribuer à la préservation des pollinisateurs sauvages et des abeilles domestiques.


Avec ses 11 676 apiculteurs qui gèrent 228 000 ruches, Auvergne-Rhône-Alpes est la 1re région de France en nombre d’apiculteurs (Sources : ADA France – DGAL).

Lancement d’un appel à projets « innovation en faveur des pollinisateurs»

Dispositif adopté lors de la Commission permanente du 19 septembre, il va permettre le repérage et le développement de projets emblématiques sur les territoires et de répondre à un des 3 enjeux identifiés ici :
– la préservation des habitats naturels des pollinisateurs et la restauration des milieux favorables à leur maintien
– la sensibilisation des publics aux services rendus par les pollinisateurs et aux actions à mettre en place pour les préserver
– l’amélioration des connaissances scientifiques.

La Région soutient les Assises Nationales des Pollinisateurs
La Région apporte une subvention de 20 k€ pour soutenir les 2e Assises Nationales des Pollinisateurs par l’association Arthropologia.

L’objectif est de rassembler des collectivités, des gestionnaires d’espace et des scientifiques pour faire émerger des pistes de gestion, des pratiques et des actions concrètes à mettre en œuvre pour favoriser les pollinisateurs à l’échelle de différentes catégories d’espaces : agricoles, forestiers, urbains, friches …

« Les pollinisateurs jouent un rôle crucial pour le bon fonctionnement des milieux naturels, ils sont indispensables dans la production alimentaire et donc la subsistance des populations humaines. À ce titre, j’ai présenté un plan pollinisateur doté d’une enveloppe de 1,5 M€ sur 3 ans. Il va permettre d’agir à plusieurs niveaux, tout d’abord en renforçant des projets dans les territoires favorisant le maintien et l’accroissement de ces insectes, de leurs habitats et de leurs alimentations, comme en renaturant des friches industrielles » déclare Eric fournier, Vice-président délégué à l’environnement, développent durable, énergie et PNR.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !