webleads-tracker

Auvergne

Festival du Court-Métrage : découvrez ce soir une programmation 100% auvergnate, et gratuite !

Festival du Court-Métrage : découvrez ce soir une programmation 100% auvergnate, et gratuite !

Mardi 9 février de 16h à 18h Salle Conchon à Clermont-Ferrand, les adhérents du Damier se réunissent pour proposer une projection-marché, « LE COURT d’ICI ». La société de production Films IN sera présente pour vous faire découvrir trois de ses créations originales, une occasion de mettre en lumière la production audiovisuelle locale.


Au programme ce soir :

Pop Regession : Le pilote d’une série d’animation produite en Auvergne !

L’histoire débute d’une relation sexuelle entre deux jeunes, et nous plonge dans un univers pop et coloré à la rencontre de Kevin et Tanguy, deux spermatozoïdes nouvelle génération à la recherche de l’ovule. Grâce à différentes rencontres et à l’aide des technologies modernes, nos deux héros tenteront coûte que coûte de débloquer des situations difficiles aux quatre coins du corps humain. Ils décortiqueront ensemble les codes de
notre société via toute sorte de discussions. L’actualité, le sexe, Facebook, les fast-­food,… Tant de thématiques qui rythmeront les conversations absurdes de nos deux spermatozoïdes, qui n’hésiteront pas à débattre avec un langage cru et décomplexé.
De la composition musicale d’un compositeur de Riom au design sonore de la société Mix&Mouse de Clermont-­Ferrand, toutes les étapes de la production de ce film se sont faites en Auvergne.

Please don’t push the red button : Le Fashion film !

Le spectateur s’immisce dans l’intimité d’une femme jeune, belle et curieuse en pleine introspection. Elle se retrouve face à elle‑même, face à un choix : doit-elle appuyer ou non sur le bouton. Ce simple objet, à la fois interdit et fascinant, tourne à l’obsession. Il pousse la réflexion au delà de son aspect matériel, pour nous révéler un véritable questionnement sur les conséquences de nos actes, les désirs défendus, les fantasmes inavouables.

 

Je ne piétinerai pas la corolle : L’adaptation d’un poème roumain

C’est le résultat d’une mise en image du célèbre poème roumain “Eu nu strivesc corola de minuni a lumii” de Lucian Blaga.
Les personnages apparaissent presque immobiles, débranchés du présent, comme les simples protagonistes d’un rêve ou d’un souvenir. Le personnage central, une jeune femme fragile, secouée émotionnellement par une relation amoureuse vécue dans le passé, impose sa petite silhouette et son visage nostalgique dans la plupart des scènes. Elle semble avide de liberté suite à la destruction de toute réalité par un amour oppresseur. Ce court‑métrage se fait ainsi l’écho des drames vécus par ces créatures, avec ses mystères et ses évidences. Cette atmosphère onirique invite à prendre son temps devant la contemplation d’une suite de tableaux énigmatiques, mêlant sérénité et angoisse.

 



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !