webleads-tracker

Finance

FISAC | Le Sénat s’engage pour soutenir les commerces de proximité

FISAC | Le Sénat s’engage pour soutenir les commerces de proximité

La commission des finances du Sénat a adopté un amendement de crédit visant à restaurer le Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce (Fisac) et à le doter de 30 millions d’euros. 


Pour répondre au mieux aux difficultés des petits commerces et des artisans, les rapporteurs spéciaux ont considéré qu’il était indispensable de mettre en œuvre un dispositif d’intervention destiné plus particulièrement aux territoires les plus fragiles.

En effet, à côté des mesures d’urgence comme le fonds de solidarité, le Fisac doit permettre d’aller au-delà de la simple logique de gestion de crise pour soutenir les créations et les transmissions d’entreprises, ainsi que leur modernisation. Les rapporteurs spéciaux considèrent en effet que le Fisac, un levier financier identifié par l’ensemble des acteurs, est le plus à même d’offrir un soutien adapté aux commerces et aux artisans en milieu rural.

En ces temps particulièrement difficiles pour le tissu des très petites entreprises, ils insistent sur la nécessité d’accompagner financièrement la modernisation des commerces et d’aider les artisans à développer de nouveaux outils, notamment numériques.

A titre d’exemple, ce dispositif doit permettre de soutenir les stations-service de proximité, dont le nombre a été divisé par six en un peu plus de trente ans. La crise sanitaire et le confinement pourraient avoir des conséquences dévastatrices sur le réseau, en particulier en milieu rural, alors même que le maillage doit impérativement être préservé et modernisé pour assurer la recharge de véhicules électriques. L’adaptation des stations-service est un impératif écologique.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !