webleads-tracker

Services aux entreprises

Foire de Clermont-Cournon, connectez-nous !

Foire de Clermont-Cournon, connectez-nous !

Pour son édition 2015 du 5 au 14 septembre, la Foire de Clermont-Cournon va étonner, innover et questionner avec une exposition interactive « Objets, connectez-moi » associée à un nouvel espace commercial 100 % consacré aux entreprises tournées vers les objets connectés.


L’expo-évènement « Objets, connectez-moi » a été créée par Gad Weil pour les Foires expositions. Actuellement visible à la Foire de Lyon, son but est d’emmener le visiteur dans l’univers des objets connectés grâce à une scénographie dont lui seul a le secret.

Depuis plus de 25 ans, Gad Weil parcourt la planète pour orchestrer des évènements fédérateurs et grand public, à ciel ouvert : Cérémonie d’ouverture de la coupe du monde de football 1998, l’emballage du Pont-Neuf par Christo, l’incroyable pique-nique en 2000, le carnaval de Nice, pour ne citer que quelques exemples.
L’exposition « Objets, connectez-moi », est pour lui, tout sauf une exposition. « Je ne veux pas que le visiteur la vive comme cela. Mais plus comme une expérience à vivre, un spectacle vivant, une démonstration, un questionnement, une leçon de choses. Et puis, elle est en même temps un grand jeu. » Parce que cette mise en scène inédite, autour d’une maison ludique connectée, cherche à susciter le débat. Les objets connectés, ils sont déjà là, au quotidien. Avec leur cortège de fascination et de réticences. Et pour Gad Weil, qui se sert des mouvements de la société comme matière première, la Foire est parfaitement légitime pour traiter ce sujet. « Moi quand j’étais enfant, j’apprenais à l’école que les foires étaient des lieux où les cultures et les sciences se mélangeaient. La Foire est un lieu d’actualité où l’on peut aborder des sujets qui interpellent la société comme les sujets compliqués, anxiogènes, polémiques. Il suffit de les traiter d’une façon sympa, avec le sourire, mais il faut les traiter. »

200 m² dédiés aux entreprises présentant des objets connectés

Dans l’exposition qui n’en est pas une, on va rencontrer la famille foire. Il s’agit d’une famille de BD, découpée en silhouettes à taille humaine. Chaque personnage donnant le ton à une pièce de la maison connectée. Dans cette famille, seuls le neveu et la nièce sont vivants. Ce sont des comédiens qui vont les incarner. Ils seront libres d’interpeller les visiteurs et de les inviter à débattre au centre de la maison organisée autour de l’agora et d’un vrai jeu de l’oie. « Chaque génération vit sa révolution technologique dont les générations suivantes se moquent, souligne Gad Weil. Il y a quelques années, le Minitel, on pensait que c’était génial ! Dans la maison de l’exposition, il y a une bande-son, des écrans qui diffusent de la TV, des émissions, des feuilletons, des montages sur le rapport au temps. L’époque de la TV en noir et blanc où Léon Zitrone s’extasiait, en 1964, devant un ordinateur. J’espère que le public viendra voir cette expo hors norme en se disant : Tiens, on va voir ce qui se passe. Mon contrat sera alors rempli. »

La genèse du projet date d’il y a un an et demi, lorsque Catherine Merlot, présidente du Groupement des Organisateurs de Foires et directrice de la Foire de Clermont-Cournon, cherchait une nouvelle thématique d’exposition. C’est Place Grand Public, l’agence de Gad Weil qui a répondu présente pour ce projet novateur. « C’est parti d’une demande collective des organisateurs de Foires de vouloir proposer autre chose à nos visiteurs, d’ouvrir un autre angle. Là, on a eu cette opportunité dynamique de proposer les objets connectés. Ils nous ont paru en résonnance avec nos objectifs commerciaux d’une part, mais aussi parce qu’ils suscitent le débat avec cet aspect Big Brother que l’on ne peut pas nier. »
Et le fait est qu’en Auvergne, les entreprises novatrices en matière de haute technologie ne manquent pas. Catherine Merlot compte sur leur présence dans le nouvel espace commercial de 200 m² dédié aux objets connectés, dans le prolongement de l’exposition de Gad Weil. « Nous souhaitons donner l’occasion à des entreprises régionales de présenter au public les applications concrètes de leurs objets connectés. On en a parlé au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas. En Auvergne, on a des entreprises qui sont dans ce domaine. » ERDF a d’ores et déjà pris place dans ce nouvel espace pour présenter Linky, le nouveau compteur communiquant.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !