webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Forum de la CGPME du 9 décembre 2014 : Comment optimiser sa politique salariale au moyen des rémunérations indirectes ?

Forum de la CGPME du 9 décembre 2014 : Comment optimiser sa politique salariale au moyen des rémunérations indirectes ?
Sébastien Chatrousse, membre délégataire de la CGPME

De nombreux chefs d’entreprises de TPE/PME ou encore leurs directeurs des Ressources Humaines ignorent qu’ils peuvent recourir aux rémunérations indirectes afin d’optimiser leur politique salariale. C’est pourquoi la CGPME Auvergne a décidé d’organiser un événement qui se déroulera au Studio 120, à Cournon d’Auvergne, le 9 décembre 2014 de 16h à 20h. Le Journal de l’éco a rencontré Sébastien Chatrousse, membre délégataire de la CGPME et par ailleurs dirigeant du réseau de franchise Hexa-Service, spécialisé dans les services à la personne. Explications.


« L’objectif de ce forum est d’informer des chefs d’entreprises et des DRH car dans la politique globale de rémunération, il n’y a pas que le salaire », déclare Sébastien Chatrousse, dirigeant de la société Hexa-Service. Et ce dernier est bien placé pour parler du sujet puisqu’il propose justement à des dirigeants de pré-financer le service à la personne pour eux et leurs salariés. « Une fois que l’on augmente la masse salariale, il est très difficile de la faire redescendre, reprend-il encore. Et il est compliqué de trouver le moyen de récompenser, fidéliser et motiver ses collaborateurs. C’est dans ce contexte que les rémunérations indirectes ou périphériques prennent de plus en plus d’importance. »

Les différentes sortes de rémunérations indirectes passent par le chèque vacances, la mutuelle d’entreprise, le plan d’épargne entreprise, le chèque-restaurant, la conciergerie, les chèques-cadeaux, les téléphones ou les voitures de fonction ou encore le service à domicile. Et la liste n’est pas exhaustive. « Il y a beaucoup de pistes différentes pour essayer d’améliorer le confort de vie du salarié. Certaines de ces formules font l’objet d’exonérations fiscales et sociales. Le forum du 9 décembre 2014 expliquera bien tout cela. », détaille Sébastien Chatrousse.

Chaque cas est vraiment différent avec des plafonds qui lui sont liés de façon individuelle

Ce forum organisé par la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) de la région Auvergne s’articulera autour de deux ateliers animés : l’un par l’URSSAF et l’autre par le Cabinet Barthélemy, spécialisé dans le droit social. « Nous allons borner le sujet car il y a des montants à ne pas dépasser. Chaque cas est vraiment différent avec des plafonds qui lui sont liés de façon individuelle. Les rémunérations indirectes sont défiscalisées dans la limite de ces plafonds et certaines sont encore plus performantes socialement car elles bénéficient de crédits d’impôts tandis que d’autres sont exonérées de contributions sociales. »

Par ailleurs, la disparité est énorme entre les grandes entreprises qui ont bien compris les avantages des rémunérations indirectes et les TPE/PME qui manquent cruellement d’informations sur le sujet. « De part mon métier qui est justement de proposer à des dirigeants des dispositifs de services à la personne pour eux et leurs salariés, je rencontre beaucoup de chefs d’entreprises et je me rends compte qu’ils ne sont pas suffisamment informés des différentes solutions de rémunérations périphériques. » constate encore Sébastien Chatrousse. De là est donc venue l’idée du forum organisé par la CGPME. « Les chefs d’entreprises et les DRH sont vivement invités à se rendre au Studio 120 le 9 décembre 2014 entre 16h et 20h, car ils pourront trouver sur place le maximum d’informations sur ces rémunérations indirectes. », conclut Sébastien Chatrousse.

Informations Pratiques :

Forum de la CGPME sur les rémunérations indirectes
9 Décembre 2014 de 16h à 20h
Studio 120, Plaine de Sarliève 63 800 Cournon d’Auvergne
Entrée libre. Pour s’inscrire, cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.cgpme-auvergne.fr/agenda/event/381CGPME_vignette



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !