Industrie

France 2030 | Décarbonation de l’industrie

France 2030 | Décarbonation de l’industrie

Depuis 2015, la Stratégie Nationale Bas Carbonne (SNBC) constitue la feuille de route de la France en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le changement climatique afin d’atteindre d’ici 2050 la neutralité carbone.


Décarboner notre société

Les objectifs pris par la France dans la réduction des GES s’inscrivent dans un objectif commun et international grâce à la COP 21 aboutissant en 2015 à l’Accord de Paris. En 2019, le Conseil européen a lancé comme objectif la neutralité carbone d’ici 2050.

Souhaitant voir des changements concrets dans les pays membres de l’UE, elle fixe un objectif contraignant, qui se traduit par une baisse des GES à plus de 55% d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990.

Une industrie à décarboner

En France, le secteur industriel est celui qui produit le plus de pollution. En effet, 72% des émissions de l’industrie proviennent des secteurs de la métallurgie, de la chimie, et la fabrication de matériaux non métalliques (ciment, chaux, verre…). La décarbonation de ce secteur est donc primordiale pour atteindre l’objectif neutralité carbone d’ici 2050, c’est pourquoi plusieurs feuilles de route ont été établies.

Pour aider les entreprises à remplir ces objectifs et à sortir de la crise sanitaire, le plan France Relance soutient les projets des entreprises visant à réduire leurs réductions de gaz à effet de serre. Le gouvernement a mis en place une enveloppe de 5.6 mds € dans le cadre de France 2030 :

  • 4 milliards d’euros vont servir au soutien à la décarbonation profonde des sites industriels grands émetteurs de GES.
  • 1 milliard d’euro va servir pour le déploiement de solutions matures notamment pour la chaleur bas carbone et l’efficacité énergétique.
  • 600 millions d’euros pour soutenir l’innovation et l’emploie de nouvelles technologies pour une industrie bas carbone.

Une consultation publique a été mise en place afin de présenter les enjeux de la décarbonation, interroger les acteurs sur les modalités de financement et exposer les différentes options envisagées.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !