webleads-tracker

Services aux entreprises

Franchise McDonald’s dans le Puy-de-Dôme et en Haute-Loire : 13 restaurants à l’affut des économies d’energie !

Franchise McDonald’s dans le Puy-de-Dôme et en Haute-Loire : 13 restaurants à l’affut des économies d’energie  !

Jérôme Raffenaud, 43 ans, a effectué toute sa carrière au sein des 13 restaurants franchisés McDonald’s appartenant à Alain Soreau. 12 sont situés dans le Puy-de-Dôme et 1 en Haute-Loire. En tant que superviseur de la partie technique de l’ensemble des restaurants, Jérôme Raffenaud s’attache à dénicher les meilleures solutions technologiques pour se donner les moyens de réaliser des économies d’énergie tout en sécurisant les installations.


Entré chez McDonald’s en 1992 lorsque l’enseigne s’installe sur Clermont-Ferrand, Jérôme Raffenaud débute par un poste d’équipier polyvalent tout en poursuivant ses études en comptabilité. Motivé par le contact et l’échange qui règnent dans le groupe, ainsi que par les opportunités en interne, il décide d’évoluer au sein des restaurants créés au fur et à mesure des années par Alain Soreau. Il occupe ainsi successivement les postes d’équipier, formateur, responsable de zone, manager et enfin directeur de plusieurs restaurants. Environ 90 % des managers des restaurants gérés par Alain Soreau ont débuté leur carrière comme simple équipier. C’est mieux que la moyenne nationale.

Au fur et à mesure du développement de la franchise, il a fallu revoir l’organisation : « De part mes compétences opérationnelles, je me suis proposé pour gérer la partie technique, se souvient Jérôme Raffenaud. J’ai par exemple supervisé l’ouverture du restaurant de Clermont Stade, non loin du stade Marcel Michelin. Je me suis occupé de tout le volet technique et du suivi de chantier. De même pour les restaurants de Gerzat et de Beaumont dont j’ai suivi toute l’installation. » Aujourd’hui, Jérôme est à la tête d’une équipe de 7 techniciens qui assurent le bon fonctionnement des 13 établissements.

L’Electrobox, ce boitier innovant, contrôle en temps réel la totalité du système électrique d’une entreprise

Alain Soreau organise régulièrement des réunions avec des dirigeants de la région Auvergne. C’est ainsi qu’il se trouve mis en contact avec Emmanuel Couture-Fritz, gérant de la société Solutech Evolution. Cette dernière propose une offre technique originale : l’Electrobox. Ce boitier innovant contrôle en temps réel la totalité du système électrique d’une entreprise. Il gère la puissance réactive, réduit la chaleur des installations, l’ampérage, les effets du « bruit électrique », les courants harmoniques négatifs, corrige le facteur de puissance et stabilise les installations. Sachant que ses restaurants sont de gros consommateurs d’énergie, Alain Soreau décide de mettre Emmanuel Couture-Fritz en relation avec Jérome Raffenaud, son directeur technique. Et le courant passe, si l’on peut dire.

Jérôme Raffenaud met en place un protocole consistant à tester l’Electrobox sur deux restaurants, l’un récent et l’autre plus ancien. Le but est d’avoir ainsi une vision globale des économies d’énergies réalisables pour l’ensemble du parc de restaurants. « Nous avons eu une bonne surprise car nous avons installé le matériel courant 2013 et nous avons fait une analyse de la consommation conjointement avec Emmanuel Couture-Fritz et EDF. Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une réelle économie engendrée. Sur les 24 mois qui viennent de s’écouler, nous avons pu constater une économie d’environ 14 % sur le restaurant de La Pardieu et d’environ 10 % sur celui de Gerzat. »

Voici un exemple supplémentaire de l’efficacité de l’Electrobox puisque le boitier installé sur ces deux restaurants a déjà été amorti. C’est pourquoi Jérôme Raffenaud envisage déjà de déployer ces solutions sur d’autres restaurants : « Ce sera en effet la prochaine étape. Nous devons nous rencontrer avec Emmanuel Couture-Fritz dans les semaines à venir pour en fixer les modalités. Le partenariat avec Solutech Evolution fonctionne très bien. Emmanuel et ses équipes ont su s’adapter et sont très à l’écoute, surtout lorsqu’il faut intervenir sur nos installations alors que nous avons des amplitudes horaires très larges, obligeant parfois l’entreprise à mener des opérations sur les boitiers en pleine nuit. »

En savoir plus :

Solutech Evolution
http://www.solutechevolution.com/fr/
http://www.solutechevolution.com/fr/31-economie-d-electricite

restaurant_gerzat



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !