webleads-tracker

Société

Gare du Nord | Les usagers au cœur du projet de SNCF Gares & Connexions

Gare du Nord | Les usagers au cœur du projet de SNCF Gares & Connexions

La Ville de Paris prend acte de la décision de SNCF Gares & Connexions de mettre fin au contrat de concession avec son partenaire dans le cadre de la transformation de la gare du Nord. Comme elle l’a toujours indiqué, la Ville renouvelle l’absolue nécessité de moderniser sans attendre la gare du Nord.


La Ville se tient prête à travailler en ce sens avec SNCF Gares & Connexions pour définir un projet adapté aux besoins des habitants, des usagers et opérationnel pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

SNCF Gares & Connexions a décidé de mettre fin à son contrat de concession avec son partenaire en raison notamment des surcoûts et des dérapages calendaires avancés par ce dernier. En dénonçant l’inadaptation du projet avec les besoins des usagers du train et la qualité de vie des riverains, la Ville de Paris avait, de longue date, alerté sur ces risques financiers et calendaires.

La Ville de Paris tient à rappeler la nécessité de ne pas reporter une nouvelle fois la modernisation et la rénovation de la gare. Elle reste pleinement mobilisée aux côtés de SNCF Gares & Connexions pour définir sans délai un projet garant d’une véritable amélioration des conditions de transport des usagers, notamment des voyageurs du quotidien, parisiens et métropolitains et qui assure une parfaite intégration urbaine et environnementale de la Gare du Nord.

L’échéance des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 doit rester un objectif commun pour la mise en œuvre de ce projet de modernisation.

« Nous sommes disponibles et volontaires pour engager un nouveau projet de rénovation de la Gare du Nord qui soit au service des usagers du quotidien, de l’insertion urbaine et de l’intermodalité. Ce projet doit pouvoir être engagé pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. » explique Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

« Les habitants du 10e veulent un nouveau projet, plus écologique, pour la gare du Nord qui permette enfin de libérer son parvis de la circulation automobile et des nombreux véhicules qui y stationnent chaque jour. Notre ambition est de faciliter l’ouverture de la gare sur son quartier en donnant davantage de place aux transports en commun, aux piétons et aux vélos » souligne Alexandra Cordebard, maire du 10e arrondissement de Paris.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !