webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Gilles Flichy : “promouvoir le bien-être, le plaisir et l’intelligence collective en entreprise”

Gilles Flichy : “promouvoir le bien-être, le plaisir et l’intelligence collective en entreprise”

A 65 ans, Gilles Flichy dispose d’un parcours riche d’expériences. Directeur d’activité dans le secteur banque-assurance, consultant en relations extérieures, mais aussi animateur de clubs d’entreprises, cet homme de réseaux cumule les fonctions mais n’oublie jamais les valeurs qui l’ont amené à être le manager bienveillant d’aujourd’hui, un manager qui promeut « une entreprise humaniste et innovante qui responsabilise ses membres en favorisant l’initiative, la créativité et l’intelligence collective. »


Diplômé d’un DUT GEA et de l’European Business School (EBS), Gilles Flichy a commencé sa carrière en tant que conseiller commercial de la Banque Populaire avant, trois ans plus tard, de créer et prendre la direction d’une agence bancaire en Ile-de-France. Après 13 ans d’expérience dans les finances, il crée la 1ère agence de télémarketing au sein de la Banque Assurance Barclays Bank à Grenoble. En 1991, il part sur Lyon et devient responsable des métiers de la Retraite et du Marketing de la CIRCO (Groupe de Protection Sociale).

Quatre ans plus tard, il propose sur Lyon ses services en tant que consultant en ressources humaines et communication puis il rejoint l’Auvergne en 1998 «  seul sans appétence » avant d’y trouver ses « vraies racines ». Il prend alors la direction du site Auvergne d’Igirca Premalliance (qui devient AG2R La Mondiale en 2007) pendant près de 12 ans avec plus de 100 personnes sous sa responsabilité. Puis, de 2011 à 2016, il laisse la direction du site d’AG2R LM pour se concentrer sur les Relations Institutionnelles de la société. C’est à cette même période qu’il s’implique davantage dans des clubs économiques de la région, en devenant l’animateur de l’Interclub en 2010 et en créant et animant le Club APM Auvergne Nouveau Monde en 2012.

 

Des réseaux pour « faire entendre la voix des entreprises auprès des décideurs politiques, économiques et associatifs de la région »

Aujourd’hui, Gilles Flichy est toujours l’animateur de l’Interclub et du Club APM Auvergne Nouveau Monde, et depuis 2005 1er vice-président de la CPAM du Puy-de-Dôme. « Avant d’être un décideur, je suis un homme de réseau, un passeur et un « Go-between » dont le rôle est de créer et renforcer la coopération entre les entrepreneurs auvergnats afin de contribuer à l’attractivité de l’Auvergne et développer l’intelligence collaborative et frugale dans les entreprises. », souligne-t-il.

 

Des contes d’entrepreneurs pour « susciter l’envie d’entreprendre et d’oser »

Passionné d’écriture, il devient en 2013 chroniqueur et biographe d’entrepreneur, un métier particulièrement innovant destiné à « mettre en scène des entrepreneurs clermontois pour qu’ils racontent leur histoire afin de susciter l’envie d’entreprendre et d’oser.» Et Gilles Flichy s’est déjà prêté à l’exercice puisque son propre conte d’entrepreneur « Aujourd’hui perd la tête ! » a été dessiné par le conteur Emmanuel de Lattre qui vient également de créer le « Conte de l’APM » dévoilé en septembre à Bordeaux à l’occasion du 30e anniversaire de cette association qui réunit 7 500 entrepreneurs, tous convaincus que le progrès de l’entreprise passe par le progrès de son dirigeant.

« Mon objectif est véritablement d’introduire le conte et le mythe au cœur de la vision des entrepreneurs pour préparer et faciliter la confrontation de leurs entreprises avec les changements et évolutions à venir. »

 

L’orientation professionnelle pour accompagner vers la réussite

En 2016, Gilles Flichy choisit de devenir conseiller en orientation pour continuer de faire ce qu’il aime : conduire les personnes sur le chemin de la connaissance de soi et de la réussite de leur vie. Sa plus grande réussite d’ailleurs est d’avoir « réussi à faire décoller professionnellement une assistante en alternance désorientée en associant étroitement tutorat, orientation et coaching. », nous confie-t-il.

« Le marché de l’orientation est en plein essor devant l’émergence de l’exigence de plus en plus impérieuse de « Réussir sa vie » et en présence d’une sur-information sur des métiers et leur filières qui, en perpétuelle mutation, se révèlent très perturbants et inhibants en matière de choix. »

Aujourd’hui, Gilles Flichy est administrateur de l’Institut de la Vocation, une association qui regroupe des professionnels de l’orientation, du conseil en mobilité professionnelle et des managers d’entreprise, qui « partagent ensemble les mêmes valeurs déontologiques dans l’utilisation de l’Analyse CGP  (Centre de Gravité Professionnelle) et de ses applications. » En d’autres termes, il s’agit de définir la personnalité professionnelle d’une personne et de mettre en évidence le lien qui existe entre sa personnalité et son activité professionnelle.

 

La vision d’un management bienveillant au service de la réussite des collaborateurs

Manager, homme de réseaux mais aussi homme de terrain, Gilles Flichy place l’humain au cœur du management et s’indigne des stratégies productivistes, exclusivement centrées sur la quête à court terme de performance et d’excellence, qui sacrifient l’Homme à la performance et génèrent ainsi du « mal-être » et des « burn-out » en série.

Son management à lui préfère « privilégier l’épanouissement personnel et la réussite de chacun. Cette posture et stratégie managériale conduira de façon plus harmonieuse et durable au progrès de l’entreprise, à la création de valeurs pour tous. » La bienveillance, l’ouverture d’esprit et l’audace créative, trois qualités qui, selon Gilles Flichy, sont les maîtres mots d’un management soucieux de faire grandir ses collaborateurs.

Toujours confiant sur l’avenir, il n’a de cesse de croire en la bienveillance de l’Homme – avec un grand « H » ! – tout comme son mentor idéologique Nelson Mandela : « Au cœur de l’adversité et de l’obscurantisme il n’a jamais cessé de croire avec bienveillance en l’Homme ni cédé à la tentation d’employer la force, la violence et la haine pour faire triompher ses idées et ses convictions. »

Pour Gilles Flichy, les enjeux de demain en matière de management consistent à :« réintroduire et promouvoir l’humain c’est-à-dire la sensation, l’intuition et l’émotion à côté de l’intelligence artificielle qui va considérablement se développer dans les années à venir. Mais aussi promouvoir de plus en plus l’entreprenariat collectif en s’appuyant sur la diversité et la complémentarité des talents. »

Quand on demande à Gilles Flichy son entreprise modèle : « Michelin en 2025 : Une entreprise consciente et fière de ses origines, engagée pleinement dans l’action présente et capable de s’aventurer dans l’avenir avec audace, clairvoyance et confiance afin de permette à chacun de se réaliser ensemble au service de tous. Jean-Dominique Senard, d’ailleurs, est un véritable modèle pour moi car il a su s’enraciner dans le mythe de « L’aventure Michelin » tout en osant orienter sereinement l’entreprise vers l’avenir, la responsabilisation et l’innovation, sans céder à la tentation de jeter le bébé avec l’eau du bain. »

 

« Réussir ma vie plus que réussir dans la vie »

Même si le planning de Gilles Flichy est relativement chargé, il sait garder de la place pour le plus important : le bonheur en famille chez lui, dans les Combrailles. « Mon rêve personnel est de me retirer avec Sophie, mon épouse, dans la tour d’ivoire d’un manoir pour pratiquer l’écriture, la sculpture et la méditation tout en restant relié en permanence au reste du monde et à mes 5 enfants qui ont tous choisi la voie de l’entreprenariat, de l’audace et de la liberté. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !