webleads-tracker

Commerce

Glamuse : la success story d’une e-boutique de lingerie

Glamuse : la success story d’une e-boutique de lingerie

Créé en 2011 et véritablement lancé en 2015, le site de vente en ligne de lingerie Glamuse connaît une forte progression sur son marché : + de 80% de croissance en 2017 en l’espace d’une année. Un développement fructueux que les 3 entrepreneurs entendent internationaliser davantage. Retour sur cette success story made in France.


Glamuse, c’est d’abord l’histoire de Laetitia Monaco, passionnée de lingerie depuis plus de 20 ans, soutenue par son ami de longue date, Patrice Legrand, investisseur et cofondateur de Boursorama. Tous deux seront rejoints, 4 ans après le lancement de l’activité en 2015, par Alexandre Baumeister, l’un des piliers de l’aventure Boursorama. “La conjugaison de leurs talents et de leur ambition a donné naissance au leader de la vente en ligne de lingerie de marque en France. “, explique Solène Whiskin, chargée de communication.

Implanté à côté de Nancy en Lorraine et opérationnel depuis septembre 2017, son nouveau centre logistique met à disposition 1300 m2 de superficie de stockage. Il est le fruit d’un investissement d’1,3 million d’euros.

Notre atout : l’internalisation, la maîtrise de la qualité et les économies d’échelle. Nous avons développé une technologie en interne : comme lors de la création de Boursorama, nous maîtrisons toute la chaîne de valeur de A à Z : le site web, l’administration des ventes, le service client, la logistique, les outils marketing, etc. La logistique est localisée à Nancy dans un entrepôt neuf et surdimensionné qui nous permet de maîtriser la qualité de service.”

Alors que l’aventure a commencé avec 4 personnes, aujourd’hui Glamuse emploie 34 salariés et prévoit des recrutements en IT, administratif, marketing, logistique pour soutenir sa politique de développement. En effet, la société n’a de cesse de croître au fil des années. Des chiffres qui donnent le vertige avec plus de 80% de croissance pour 2017 par rapport à 2016. Glamuse profite d’une conjoncture confortable : “le marché de la lingerie est évalué à environ 2,8 milliards d’euros en France en 2017 et 100 milliards dans le monde. Les tous derniers chiffres révèlent que la part de marché e-commerce a progressé en 2017, alors que les ventes du secteur ont enregistré une baisse.”, précise Solène Whiskin.

Nous comptabilisons 100 000 clients à travers 40 pays dans le monde avec un taux de fidélisation important. Nous profitons d’un panier moyen élevé (115€) dû à l’offre haut de gamme, facteur clé de rentabilité.”, se félicite Solène Whiskin, chargée de communication.

Pour 2018, le défi : développer les marchés étrangers. “L’un de nos principaux chantiers en cours est la traduction de notre site en anglais. Nous référençons également de nouvelles marques, notamment pour attirer une clientèle internationale.”

 

Catty Boirie



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !