webleads-tracker

Art, Culture, Divertissements & Loisirs

Golden Doors : une nouvelle mixtape sous le signe de l’art culinaire !

Golden Doors : une nouvelle mixtape sous le signe de l’art culinaire !

Depuis maintenant trois ans, l’association Golden Doors œuvre au sein de la vie culturelle à Clermont-Ferrand. Spécialisé dans les musiques électroniques, ce collectif d’amis et artistes s’est créé autour d’une envie d’animer la vie nocturne clermontoise. Producteur, musiciens, réalisateurs vidéo se sont donc regroupés en formant un collectif, dont la vocation est l’organisation de soirées et le développement d’artistes musiciens.


Golden Doors, nouvelle scène électronique clermontoise

Ksiopai, TSAAB, A Baobab Seed ou encore Bouti ont déjà pu recevoir le soutien important de la Coopérative de Mai, en étant programmés aux côtés d’artistes de renom tels que Synapson, Elisa Do Brasil, ou encore Etienne Jaumet. Depuis, ces artistes membres de Golden Doors n’ont cessé de multiplier leur participation à des événements d’envergure sur le territoire auvergnat : le festival Contre-jours, co-organisé par l’association, Europavox, Château Perché, Warm-Up, les soirées Electro Coast ou encore « It’s a Trap » au 101.

golden-doors-food-tape

 

La Food Tape, une mixtape à déguster avec délectation

Après une saison estivale remplie, le collectif a profité d’une courte trêve automnale pour préparer leur « Food Tape », une mixtape de treize titres regroupant de jeunes artistes français prometteurs. Une playlist éclectique tournée vers les nouvelles vagues de musique électronique aux influences multiples : d’une future music précise et efficace délivrée par de jeunes artistes français comme Bouti, Ill Us, ou encore MRGE, on retrouve aussi des sonorités deep de Lishy-h, hiphop sur le titre «Foie Gras » de Boonacci ou encore de la Trap massive de Vanilla Trap.

golden-doors-food-tape-clermont-ferrand



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !