webleads-tracker

Décideur

Grand entretien : Didier Hoeltgen, Directeur général du CHU de Clermont-Ferrand

Grand entretien : Didier Hoeltgen, Directeur général du CHU de Clermont-Ferrand

Il représente en moyenne plus de 9000 fiches de salaires par mois. En 2018, il aura géré l’investissement de 13 millions d’euros dans des travaux. Didier Hoeltgen, Directeur général du CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand est un homme discret et pour autant déterminé. Le CHU est un outil unique et indispensable au bien être des Auvergnats. Il est aussi une composante essentielle du paysage économique local. Aujourd’hui, puis mercredi et vendredi, le Journal de l’Eco donne la parole à Didier Hoeltgen.


Didier Hoeltgen, Directeur général du CHU de Clermont-Ferrand, présente la pérennité et la dynamique d’exception impulsées par le CHU, modèle créé il y a 60 ans. Il précise le caractère pluriel de l’établissement : le pôle universitaire, garantissant l’enseignement et la formation continue des professionnels de santé, et le pôle scientifique qui favorise la recherche en lien avec l’INRA et L’INSERM.

« A la fois une dynamique de recherche, d’enseignement, de formation puis une dynamique d’excellence aussi car franchement la médecine française, malgré tout ce qu’on dit sur elle, malgré les difficultés que nous rencontrons, malgré les problèmes de financement, reste une médecine de très haute qualité et avec des équipes et une organisation particulièrement performante. »

Les problématiques, liées à l’augmentation des demandes de soins de la population et la diminution des recettes et de la tarification, sont une réalité qui n’empêchent pas les hospitaliers de mener de front, les urgences, la formation, l’enseignement et la recherche.



Un article de Marc-Alexis Roquejoffre

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !