webleads-tracker

Services aux entreprises

Handishare, l’entreprise qui vous propose de gagner en performance sur vos fonctions support

Handishare, l’entreprise qui vous propose de gagner en performance sur vos fonctions support

Sur l’agglomération lyonnaise, Handishare propose à ses clients des missions de sous-traitance des principales fonctions support de l’entreprise : RH, achats, comptabilité, systèmes d’information, marketing… Fondée fin 2011 par Patricia Gros Micol, cette entreprise adaptée permet à ses clients de se centrer sur leur cœur de métier, tout en promouvant la diversité.


Le parcours professionnel de Patricia Gros Micol l’a d’abord menée dans plusieurs grandes entreprises à des fonctions commerciales et marketing, avant de la propulser directrice générale adjointe d’une société sur Lyon. Un licenciement autour de la cinquantaine est l’occasion pour elle de faire un bilan. « Sur un plan professionnel, je me suis rendu compte que mon parcours me permettait de maîtriser toutes les fonctions support d’une entreprise. Sur le plan personnel, j’étais en parfaite résonance avec les valeurs d’un projet humanitaire, que j’avais porté à titre personnel quelques années auparavant. J’ai donc voulu continuer à avancer en phase avec ces deux pôles : mes compétences et mes valeurs. »

Un travail qualifié, de qualité professionnelle

Elle-même bénéficiaire d’une reconnaissance de travailleur handicapé suite à un accident ferroviaire lorsqu’elle était étudiante, Patricia décide alors de se lancer dans le créneau de l’aide à la reconversion de personnes victimes d’un accident de la vie. « Il existe des structures médico-sociales pour accueillir des travailleurs en situation de handicap, comme les ESAT (ndlr : ex. CAT), mais elles s’adressent plutôt à des personnes qui ont des problèmes mentaux et proposent souvent du travail manuel. L’idée avec Handishare est de proposer un travail qualifié, de qualité professionnelle, réalisé par des personnes que nous avons accompagnées dans leur reconversion, suite à un accident qui les a placées en situation de handicap. »

Mes employés sont recrutés en fonction de leurs compétences, le handicap est secondaire

Handishare voit le jour fin 2011, grâce à l’accompagnement de Rhône Alpes Pionnières, du réseau Entreprendre et de Rhône Développement Initiatives. L’accent est mis immédiatement sur la constitution d’une structure financière solide et la recherche des premiers clients. L’entreprise emploie aujourd’hui 15 salariés en CDI, dont 7 embauchés en 2015. « J’ai des objectifs de rentabilité comme toute entreprise. C’est l’employabilité et la possibilité de la personne à s’adapter à un nouveau travail qui priment. Nous sommes là pour les accompagner dans la reconversion, avec un plan de formation conséquent et l’adaptation du poste de travail lorsque c’est nécessaire. Un chiffre d’affaires en forte hausse nous a permis une augmentation de capital en mai dernier. L’externalisation des fonctions support est souvent très bénéfique pour nos clients : cela les oblige à clarifier leurs process internes, ce qui est la plupart du temps source d’optimisation. Par ailleurs, cela leur permet de se recentrer sur leur cœur de métier. Sans parler de tous les avantages induits, comme d’étoffer leur démarche RSE ou de diminuer leur contribution à l’Agefiph. »

En créant mon entreprise, j’arrive à démontrer que logiques économiques et sociales sont compatibles

L’entreprise propose des prestations dans tous les domaines des fonctions support. A titre d’exemple, les équipes ont dernièrement travaillé sur des tests de non régression, du recettage, du sourcing de candidats et suivi de dossiers pour les processus de recrutement, ou encore le développement d’un outil de gestion de plans de formation…

« Aujourd’hui, je suis fière de contribuer à faire changer le regard sur le handicap et très heureuse de travailler avec mes employés. Je reste très attentive à la cohésion d’équipe et à son bien-être, car ce sont à mes yeux des facteurs essentiels de motivation et de résultat. Et aussi de grande satisfaction personnelle. »



Un article de Fabrice Fery

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !