webleads-tracker

Vidéo

ASM | Hommage au Président Éric de Cromières

ASM | Hommage au Président Éric de Cromières
Éric de Cromières, Président de l’ASM devant les caméras de Marc-Alexis Roquejoffre pour un entretien exclusif sur le rugby à Clermont et le stade Marcel Michelin. A redécouvrir ci-dessous

Le monde du rugby est en deuil. Éric de Cromières, Président de l’ASM Clermont Auvergne est décédé. Les hommages se multiplient. Notre rédaction présente ses sincères condoléances à son épouse Béatrice et leurs enfants, tout autant qu’aux joueurs et autres dirigeants du club. Retour sur la vie d’un homme d’exception, en mots et en images. Nous vous invitons à redécouvrir deux interviews exclusives d’Éric de Cromières, dans lesquelles, d’un côté l’homme parle du rugby à Clermont et de l’autre il se confie plus personnellement sur sa vie.


Éric de Cromières est né à Alger en 1953. Il quitte l’Algérie en 1961 et atterri en France à l’âge de 11 ans après notamment un passage en Allemagne. Son père est militaire et c’est auprès des soldats qu’il découvre le ballon ovale.

Il baigne dans le rugby dès son plus jeune âge et évoluera à Dax comme joueur universitaire. Il intègre la prestigieuse HEC et s’enrôle dans la marine nationale une fois son cursus bouclé. Il sera très marqué et modelé par la maladie de son frère, atteint d’une myopathie, et disparu à l’âge de 36 ans. “Nous étions très différents. Il était plus réfléchi, j’étais plus fonceur. Il était plus littéraire, j’étais plus scientifique.”

Par la suite, il entre chez Michelin et y gravit tous les échelons jusqu’au poste de directeur général. Poste qu’il quitte en mars 2015 après avoir notamment fait partie du comité exécutif du groupe. Michelin étant l’un des principaux sponsors de l’ASM ClermontAuvergne, il devient membre du conseil d’administration du club en 2006. C’est en 2013 qu’il en prend la présidence en succédant a René Fontès, qui le choisit pour le poste.

A la tête du club auvergnat, il devient un personnage important du paysage rugbystique français notamment lorsqu’il est désigné par la Ligue nationale de rugby pour régler les différends entre la LNR et la FFR en compagnie de cinq autres présidents du Top 14. L’ASM sera sacrée champion de France en 2017 sous sa présidence. Homme d’ambitions, il aura donc écrit une des plus belles pages de l’histoire du club.

Retrouvez Éric de Cromières en vidéo parlant du rugby à Clermont, dans une émission spéciale Vues d’Auvergne de Marc-Alexis Roquejoffre avec Franck Azema, Aurélien Rougerie et Benson Stanley.

Éric de Cromières n’avait dévoilé sa maladie au grand jour qu’il y a peu et a toujours fait face avec dignité et continuait de se battre pour son club malgré son traitement. « Je me sens plein d’énergie, c’est peut-être lié à ce qu’ils me mettent dans les tuyaux lors des séances de chimio », avait-il déclaré au début du mois de juillet.

Son détachement et son courage font sens avec ses mots prononcés “Il y a tellement de gens qui vivent dans des situations déplorables dans le monde que je ne vais pas me plaindre. Avoir un cancer aujourd’hui en France, il y a pire. C’est l’issue qui peut être désagréable, mais le cancer lui-même, pour moi c’est une maladie comme les autres. J’ai la chance de ne pas avoir d’effets secondaires. Juste un peu de fatigue de temps en temps.”

Dans cette autre vidéo, Éric de Cromières s’était confié plus personnellement, là, encore à Marc-Alexis Roquejoffre dans l’émission Guide Privé sur Clermont 1.

Les hommages en mémoire d’Eric de Cromières se multiplient
Son homologue toulousain Didier Lacroix se fendant d’un message plein d’émotions via le site du club. Signe qu’il était aimé de tous. « C’est si soudain, si brutal qu’aucun mot ne saurait résumer la perte et le chagrin qui sont aujourd’hui les nôtres. Tu incarnais pour moi les valeurs de notre sport et ton exemplarité, le respect absolu que tu n’as jamais cessé d’inspirer, nous accompagneront encore longtemps.»



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !