webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

(Vidéo) Horses and coaching : apprendre à mener un cheval pour mieux manager les hommes


Les dirigeants qui murmurent à l’oreille des chevaux, ce n’est pas un remake du film mais un concept, horses and coaching, créé par Guillaume Antoine et Gérard Dorsi. Le Club APM Auvergne Nouveau Monde a tenté l’expérience, ce vendredi 16 mai 2014, au Club de l’Etrier d’Auvergne à Laschamps sur la commune de Saint-Genès Champanelle. 25 chefs d’entreprises se sont prêtés à l’exercice afin de tester leur relation à l’autre face à des chevaux et (ré)apprendre les fondamentaux du management.


Individuellement ou par groupe de trois personnes, les chefs d’entreprises ont pour consigne de maintenir la jument en mouvement. Tout est question de posture interne. Le dirigeant teste sur le cheval son rapport à l’autorité, sa capacité à faire confiance et à collaborer avec les autres. Sous les conseils du coach Guillaume Antoine, Rémy Bourdier, PDG d’OTI Groupe, Jean-Claude Hugueny, directeur territorial ERDF Puy-de-Dôme et Maxence Desjonquères, dirigeant de Probionov, se sont prêtés à l’exercice. Les débuts sont hésitants mais le trio arrive à mener le cheval en mouvement dans le manège. Lorsqu’ils arrêtent l’exercice, la jument stoppe net elle aussi et se rapproche de ses « décideurs ». Preuve que la « confiance partagée » s’est installée.

« De la qualité des liens relationnels dépend l’efficacité opérationnelle »

Convaincus par l’expérience, les chefs d’entreprise ont pu prendre conscience de leur impact sur l’autre, de leur posture, communication non verbale, leadership, relationnel et, finalement, sur les fondamentaux du management en entreprise. « Tout comme pour un salarié, la jument doit faire confiance à l’entité que vous représentez pour que la confiance partagée s’installe. On ne cherche pas à la vaincre, on cherche à la convaincre par le fait que vous êtes cohérent dans votre demande. Vous avez un devoir de présence vis-à-vis d’elle. », rappelle Guillaume Antoine, chef d’entreprise, coach et co-créateur du concept « horses and coaching », avant d’ajouter : « Quand on fait faire quelque chose à une personne sous la contrainte, on ne lui fait faire qu’une seule fois. Si l’on instaure une relation de confiance, la personne pourra refaire la tâche en toute confiance et en toute autonomie. »

« Ce qui est intéressant c’est que l’on a pu conduire un cheval en équipe. Ce qui est étonnant c’est qu’il existe des analogies entre les rapports avec l’Homme et le cheval. Cela nous interpelle et nous apporte forcément quelque chose. », conclut Jean-Claude Hugueny, directeur territorial ERDF Puy-de-Dôme.

Crédit vidéo : Thomas Fauveau – Le Journal de l’éco



Un article de Catty Boirie

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !