webleads-tracker

Institutions

IBO innove encore avec l’implantation d’un data-center neutre : l’Eco-Center à Cébazat

IBO innove encore avec l’implantation d’un data-center neutre : l’Eco-Center à Cébazat

Ce tout nouveau concept a fait l’objet d’une inauguration réunissant une centaine d’acteurs du numérique auvergnat le mardi 13 mai 2014, dans le nouvel Hôtel de Région, en présence du directeur général d’IBO, Frédéric Chaumont. L’Eco-Center, centre de traitement de données (data center), représente un nouvel investissement majeur pour faire de l’Auvergne le nouveau monde numérique.


Un Eco-center à la pointe de la technologie

Grâce aux nouvelles méthodes de refroidissement des serveurs, cet Eco-Center gagne de précieux degrés et de ce fait des réductions de coûts de fonctionnement sont engendrées : « ce tout dernier data-center fait partie des plus écologiques de France ». En effet, « l’Eco-Center est équipé d’une technologie de refroidissement extrêmement innovante : l’air associé à la récupération d’eau permet de refroidir l’Eco-Center 98 % du temps sans système de climatisation. » De plus, « ce dernier bénéficie d’un PUE*, ou indicateur d’efficacité énergétique, exceptionnel » : avec un PUE proche de 1,2, il devrait se situer dans le peloton de tête des data centers les plus écologiques de France.

L’Auvergne, un choix logique pour un éco-center

L’implantation d’un data center neutre (l’Eco-Center) dans la zone des Montels, à Cébazat n’est pas le fruit du hasard : « en effet, il n’aurait pu exister sans le développement d’autres infrastructures, notamment la généralisation du très haut débit où l’Auvergne est une région pilote. ». Autre atout majeur, l’environnement naturellement accueillant pour ce type d’activité, « à fort besoin en énergie et en espace ». L’Eco-Center couvre 1000 m2 de superficie sur un terrain de 5 000 m2. Et de l’espace, il en faut !  L’Eco-Center accueillera une centaine de baies (espaces numériques destinés à la location) réparties dans des espaces mutualisés ou privatifs : «  Au total , ce sont 130 baies mises à disposition 365 jours par an et 24 heures sur 24 ».

Un outil de développement économique 

« L’Eco-Center est un investissement d’envergure, 4 millions d’ euros, qui vient compléter les infrastructures numériques maîtresses de l’Auvergne. ». L’Auvergne a largement contribué à cet investissement en injectant près d’un million d’euros grâce aux fonds JEREMIE Auvergne, entre autres. « L’Auvergne s’est fortement investie pour accompagner le monde du numérique, en créant un écosystème attractif pour les entreprises du territoire ».

eco-center jour



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !