webleads-tracker

Tendances Éco

Il est 15 h, Clermont s’endort

Il est 15 h, Clermont s’endort
Hier, la place de Jaude à Clermont, il est à peine 15h

Le civisme des auvergnats se manifestait hier dès le milieu de l’après-midi. La place de jaude à Clermont-Ferrand, comme les commerces des rues adjacentes se sont mis au ralenti. L’allocution présidentielle de 20h était déjà dans les esprits et avec elle, l’annonce d’un confinement raisonné afin de lutter contre la propagation du coronavirus.


« Nous sommes en guerre », a répété 6 fois le président Macron dans son allocution. Il a appelé à l’union nationale contre l’épidémie. Il a également fustigé le non respect des règles de confinement, et déclaré que toute infraction aux nouvelles mesures serait sanctionnée.

Lundi soir, Santé publique France dénombre 6633 contaminations, et 148 décès.

Les frontières de l’Union européenne seront également fermées, comme l’avait suggéré la Commission européenne. Depuis plusieurs jours, l’Europe est considérée comme « le nouvel épicentre » du coronavirus selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Aucun Français laissé sans ressources », promet Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a annoncé hier soir, le report du second tour des municipales et un renfort des restrictions de déplacements dès demain midi.

Le président a annoncé la création d’un « fonds de solidarité pour les entrepreneurs », et promis un « soutien au report d’échéances bancaires », ainsi que des « garanties de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros ». « Le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi », a-t-il ajouté.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !