webleads-tracker

Tech & Innovation

Innovation | Handicap International et la Nuit de l’Innovation Solidaire

Innovation | Handicap International et la Nuit de l’Innovation Solidaire

Dans la nuit du 19 au 20 novembre, la 2ème Nuit de l’Innovation Solidaire organisée par Handicap International, Dynergie et la Fondation INSA a réuni plus de 400 participants, dont 50 coachs et près de 300 étudiants. Pendant près de 24 heures, les étudiants d’horizons divers ont planché sur les problématiques de l’ONG qui leur étaient imposées.


Créativité et solidarité étaient au rendez-vous de cette 2ème édition entièrement digitale. Parmi les 39 projets tous plus inventifs et originaux les uns que les autres, 6 ont été récompensés.

10 000 heures de réflexion, 50 000 lignes de discussion écrites sur le « slake » (réseau social) dédié à l’événement, près de 200 sessions de coaching avec les professionnels et experts, plus de 50 canaux de discussion, 34 webinaires et conférences organisées comptabilisant près de 3 000 vues… Le tout réunissant plus de 400 participants dont 50 coachs et près de 300 étudiants qui ont proposé 39 projets aux membres du jury. Cette 2ème édition, entièrement digitale, a battu tous les records.

Cet événement hors-normes a démontré que la créativité n’a pas de limite. Là où le contexte sanitaire actuel nous empêche d’être ensemble, l’innovation et la solidarité nous rassemble. C’est dans la joie et la bonne humeur que près de 300 étudiants ont dédié leur nuit à Handicap International. Des problématiques concrètes, rencontrées sur le terrain, auxquelles les étudiants participants ont répondu avec brio grâce à leurs projets tous plus originaux les uns que les autres.

Accompagnés tout au long de leur défi par Dynergie, les spécialistes français de l’innovation et par l’INSA sur les aspects plus pédagogiques, les étudiants ont également été guidés par des experts de l’ONG qui interviennent sur le terrain.

Les projets lauréats sont les suivants :

Le Prix Inclusion au travail Projet Météores :

Afin d’aider au recrutement des personnes en situation de handicap – appelées « étoiles » par étudiants de ce projet – qui font face à un manque d’accès à l’information dû à un isolement géographique et social, ce projet propose de mettre en place le bus solidaire Météores. Grâce à la coopération entre plusieurs multinationales et des membre d’associations locales, le bus couvre les zones isolées aux alentours des entreprises. Quelle vocation ? Aider à la diffusion d’informations de recrutement de ces « étoiles », identifier leurs potentiels et les recenser.

Le Prix Finance Solidaire Projet Uni’cap :

Pour donner du sens aux dons et engager durablement les jeunes de 18 à 25 ans, les étudiants ont imaginé un challenge tout au long de l’année universitaire entre les BDE des universités de France. Le but est de fédérer le monde étudiant autour d’un événement commun, permettant parallèlement de récolter des dons pour Handicap International grâce au développement d’une application de gestion de dons destinée aux particuliers. A la fin de l’année, le BDE ayant réussi à collecter le plus de dons pour l’ONG pourra accompagner les équipes sur le terrain pendant une semaine.

Le Prix Innovation Technologique Projet Pictomap : Composée d’étudiants ingénieurs, développeurs et porteurs d’idée, une équipe formée par la NIS a créé un système de pictogramme, Pictomap, permettant la prise d’information des acteurs locaux et la mutualisation des données entre divers organismes. Comment ? Sur le terrain les habitants pourront ainsi communiquer avec une les organismes via des pictogrammes afin d’indiquer des dangers sur des routes ou autres obstacles sur le terrain. Ce projet permet de pallier les difficultés de communication comme l’analphabétisation, la barrière de langue ….

Le Prix Environnement Projet Cont’ Ta goutte d’o :

L’équipe a travaillé sur une solution technologique cherchant à réduire la consommation d’eau lors des lavages de véhicules roulants en proposant ainsi une l’alternative cohérente avec les besoins de mobilité de l’ONG. Pour ce faire l’équipe propose d’aménager des structures mobiles, sous forme de container mobile, et autonomes en énergie. L’eau utilisée pour le lavage des véhicules se veut ici entièrement recyclée.

Projet Low Tech Team :

les étudiants ont souhaité repenser l’accès aux prothèses pour les personnes en situation de handicap et l’optimisation des coûts de production de celles-ci. Pour ce faire, ils proposent la construction de bâtiments écoresponsables, infrastructures construites en terre crue permettant ainsi une meilleure isolation thermique et la mise en place de dispositifs Low-Tech sur place avec des formations sur la prise en main de technologies par des organismes locaux, palliant ainsi l’importation de nouvelles technologies souvent peu pérennes et non compatibles avec les infrastructures locales.

Projet SAFE QUAKE :

L’équipe a développé la plateforme Safe Quake qui propose de cartographier les zones sinistrées, avant et après des séismes, afin d’identifier les risques ainsi que les besoins humanitaires et matériels sur place. Cette plateforme est actualisée en temps réel de façon à mobiliser l’aide nécessaire suite à une catastrophe. Safe Quake est de plus accompagnée d’une IA permettant de formuler des recommandations en terme d’assistance aux victimes.

 

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !