webleads-tracker

Société

InspiRe | Pour une mobilité plus écologique à Clermont-Ferrand

InspiRe | Pour une mobilité plus écologique à Clermont-Ferrand

L’enjeu central pour les métropoles attractives est d’améliorer et transformer la mobilité de leurs habitants, et de leur assurer confort et qualité de vie. Afin de répondre à cet enjeu, Clermont Auvergne Métropole et le SMTC-AC proposent un nouveau souffle pour une mobilité plus écologique, plus juste et plus performante au bénéfice de tous les habitants de la métropole.


Ce projet c’est InspiRe : un nouveau réseau de transport public construit autour de trois lignes principales, la ligne A du tramway et les 2 lignes B et C sur voies réservées et à haut niveau de service.

InspiRe, c’est la création de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) avec des nouveaux bus zéro émission sur des voies qui leur seront réservées. Le haut niveau de service apportera aussi des temps de parcours améliorés, plus de régularité, plus de ponctualité, plus de confort et de sécurité et des plages horaires amplifiées.  C’est un projet avec des objectifs très ambitieux : 20 % d’offre supplémentaire, soit 1 million de km en plus chaque année sur les lignes B et C et 1 million de km en plus sur le reste du réseau de bus urbain ; un service accessible, adapté au quotidien de chaque habitant.

Dès 2026, le nouveau réseau de transport en commun se connectera en plusieurs points aux trois lignes A, B et C, avec de nouvelles possibilités de correspondance pour irriguer les territoires de la métropole. L’objectif est de mettre chaque commune de la métropole à 30 minutes du cœur urbain et chaque habitant à 30 minutes des services essentiels. Au total, l’offre publique de transport en commun augmentera de 20 % pour une fréquentation attendue en croissance de 50 %.

La décision de créer 2 lignes de bus à haut niveau de service s’est portée sur les lignes B et C à partir de leurs tracés actuels et de celui de la ligne 10 : à terme, elles desserviront un quart des habitants, 40 % des emplois et un tiers des étudiants de la métropole.

Le projet irriguera tout le territoire, favorisant la proximité avec son lieu de travail, les services essentiels et les activités du quotidien. Les grands pôles d’activité et d’emploi, les équipements universitaires et scolaires, les centres hospitaliers et médicaux, la gare et l’aéroport seront desservis par le nouveau projet métropolitain. L’accès pour tous à l’emploi, à la formation, à la culture et aux loisirs sera ainsi amélioré.

Issu de plusieurs concertations – notamment les Rencontres citoyennes de la mobilité qui se sont tenues en 2015-2016 ou le Plan de déplacement urbain approuvé en 2019 – InspiRe a été pensé pour favoriser l’équité territoriale et accélérer la transition écologique de la Métropole. Là encore, les objectifs affichés sont extrêmement forts : une flotte de véhicules plus vertueuse, avec une volonté d’atteindre le zéro émission, sur l’ensemble du réseau, à l’horizon 2035.

Bien conscients des enjeux et attentes inhérents à un projet de telle envergure, Clermont Auvergne Métropole et le SMTC-AC organiseront une large concertation à toutes les étapes du projet. La première phase, dédiée à la concertation réglementaire, débutera le 11 janvier et s’échelonnera jusqu’au 31 mars 2021.

Un comité des partenaires, réunissant des acteurs institutionnels, économiques et des associations d’intérêt métropolitain, composé pour l’occasion, est informé des avancées du projet qui représente un total d’investissement de 240 à 280 millions d’euros.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !