webleads-tracker

Start-up

Intelligence Artificielle | Le secteur en pleine croissance dans la région

Intelligence Artificielle | Le secteur en pleine croissance dans la région

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, première région industrielle de France, est riche en entreprises du secteur de l’Intelligence Artificielle (IA). L’Agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises a réalisé, en janvier 2019 puis en octobre 2020, des panoramas dédiés à l’évolution du secteur dans la région.


La Région Auvergne-Rhône-Alpes, première région industrielle de France, est riche en entreprises du secteur de l’Intelligence Artificielle (IA). L’Agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises a réalisé, en janvier 2019 puis en octobre 2020, des panoramas dédiés à l’évolution du secteur dans la région.

L’IA est un secteur très porteur, principalement dans les filières de la santé, de l’environnement et de l’industrie du futur. Si mondialement, la Chine et les Etats-Unis sont en tête des investissements dans ce domaine, la France en est le leader à l’échelle européenne.

La France possède notamment un écosystème de startups très dynamique. En 2018, le Programme National pour l’IA mobilisera 1,5 milliards d’euros jusqu’à 2022, dont près de la moitié pour la recherche.

Dans cet écosystème national, la région Auvergne-Rhône-Alpes tire son épingle du jeu. Elle accueille sur son territoire, avec trois autres régions françaises, un Institut Multidisciplinaire de l’Intelligence Artificielle (3IA). La Région se place ainsi sur la deuxième place du podium, juste derrière l’Île-de-France, en termes d’IA.

L’écosystème de la Région est favorable au développement d’entreprises innovantes. D’autre part, la présence sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes d’industriels fortement impliqués et d’entreprises innovantes en fait la région leader sur l’IA embarquée.

En 2020, la Région comptabilisait plus de 300 entreprises implantées dans le secteur de l’IA. Parmi elles, 141 startups font partie des offreurs de solutions d’Intelligence Artificielle. 40 d’entre elles ont été créées entre 2018 et 2020.

Lyon et Grenoble sont les deux pôles principaux en matière d’IA sur la Région. Et pour cause, ils comptent des acteurs de poids dans la recherche en intelligence artificielle : le CNRS, le CEA, l’INRIA Grenoble Rhône-Alpes, l’INSA Lyon, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Lyon ou encore l’Ecole Centrale de Lyon.

Les villes de Clermont-Ferrand, d’Annecy, Chambéry et Saint-Etienne sont également des acteurs essentiels du secteur dans la Région. A Clermont-Ferrand par exemple, le Factolab de Michelin, inauguré en 2017, est dédié à l’industrie du futur.

Au-delà des centres de recherche et d’innovation, de nombreuses structures implantées sur le territoire favorisent le développement de l’IA dans les entreprises. Minalogic, Coboteam, les Instituts Carnot ou encore Digital League contribuent pleinement à favoriser cet écosystème territorial.

Les filières de l’industrie du futur, de la santé et de l’environnement sont tout particulièrement porteurs dans la Région. L’industrie du futur compte plus de 90 entreprises de l’IA du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes ; la santé, une soixantaine ; et une vingtaine d’entreprises pour le secteur des énergies et de l’environnement.

@auraentreprises @cea_grenoble @minalogic @digitaleague @minatec @coboteamra @thesame74 @icarnot_star @industrie_futur #Innovation #IA #IntelligenceArtificielle #Recherche #Tech



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !