webleads-tracker

Vidéo

Aide aux entreprises | Intervention d’Agnès Pannier-Runacher et Olivier Dussopt

Aide aux entreprises | Intervention d’Agnès Pannier-Runacher et Olivier Dussopt

Le Journal de l’Eco vous propose un extrait vidéo de la conférence de presse tenue le mardi 17 mars par le Ministère de l’économie et diffusée en live sur Facebook sur le dispositif d’aide et d’accompagnement mis en place par le Gouvernement pour les entreprises impactées par le coronavirus.


« Aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite » Pour pallier à la fermeture de tous les commerces non-indispensables, Emmanuel Macron avait annoncé lundi soir dans son allocution les nouvelles mesures d’aide et de soutien nécessaires pour permettre aux entreprises françaises de se relever de cette crise économique liée à la propagation du COVID-19.

Ainsi, le gouvernement français a décidé de mettre en place un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales et une suspension des impôts et des cotisations sociales. Cette intervention d’Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, précise les modalités et possibilités de report qui n’incluent pas la TVA. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, précise en annonçant que toutes les entreprises et entités telles que les associations qui ont des raisons de payer de l’argent à l’Etat sont concernées par ces reports.

Emmanuel Macron avait par ailleurs rappelé la possibilité pour les PME de se voir attribuer un soutien et un report de leurs échéances bancaires, lesquels avaient préalablement été mentionnés dimanche par la Fédération Bancaire Française dans un communiqué.

L’intervention d’Agnès Pannier-Runacher précise les conditions et quantités de garanties apportées par BPI France dans le cadre des crédits de renforcement de la trésorerie et crédits d’investissements. Elle mentionne également la garantie globale de 300 milliards d’euros mise en place par l’Etat pour les entreprises auprès de leur banque.

Enfin, pour renforcer l’aide aux entreprises dont l’activité est impactée par le virus, le gouvernement propose une suspension des factures d’eau, de gaz, d’électricité ainsi que des loyers des PME.

Ces mesures s’inscrivent dans une volonté de l’Etat d’apporter un soutien exceptionnel aux entreprises françaises dont l’activité, en temps normal, permet le bon fonctionnement du pays. Les dispositifs annoncés lundi soir ont pris effet conjointement aux mesures de confinement.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !