webleads-tracker

Commerce

Investissements étrangers : la région connaît une embellie

Investissements étrangers : la région connaît une embellie

D’après les chiffres de Business France, les investissements étrangers ont bondi en Auvergne-Rhône-Alpes en 2017. En effet, en un an à peine, le nombre de projets a augmenté de 29 % et le nombre d’emplois de 20 %. AURA confirme ainsi sa place de 2e région d’accueil des projets d’investissements étrangers en France.


Plus de 4 000 emplois annoncés en 2017

Business France a publié hier son rapport annuel qui répertorie et analyse la nature, l’origine et la répartition des investissements étrangers dans l’hexagone. Avec près de 1 300 investissements décidés en France l’année dernière, le nombre de projets venus de l’étranger a progressé de 16 %.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 154 projets d’entreprises internationales ont été annoncés en 2017. Ils permettront de maintenir ou de créer 4 373 emplois. En 2016, on enregistrait 119 projets pour 3 635 emplois. En un an, le nombre de projets a ainsi augmenté de 29 % et le nombre d’emplois de 20 %.

Fort de ces bons résultats, Auvergne-Rhône-Alpes confirme sa place de 2e région d’accueil des projets d’investissements étrangers en France, principal indicateur pour mesurer l’attractivité d’un territoire.

 

Plus international, plus industriel

1ère région industrielle de France en termes d’emplois, Auvergne-Rhône-Alpes confirme sa position. L’année dernière, près des deux tiers des projets d’investissement provenaient ainsi du secteur manufacturier (64%, contre 36% pour le secteur des services). Le secteur des machines/équipements mécaniques, des constructeurs automobiles/équipementiers et la chimie/plasturgie occupent le trio de tête des filières industrielles qui ont généré le plus de projets.

Autre bonne nouvelle, l’origine des projets se diversifie. 10 nouveaux pays sont ainsi représentés par les entreprises qui investissent en Auvergne-Rhône-Alpes, parmi lesquels le Brésil, la Russie ou les Emirats Arabes Unis. Le trio de tête des pays investisseurs reste occupé par les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Italie.

« Les audacieux, les créateurs, ceux qui osent prendre des risques et ceux qui veulent créer de la valeur sont les bienvenus et la Région Auvergne-Rhône-Alpes est à leurs côtés. Ici, ils trouveront un écosystème d’innovation à la hauteur de leurs ambitions pour créer ensemble le monde de demain », Laurent WAUQUIEZ

Les Investissements étrangers avec Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises en 2017

RENOVA

Après avoir choisi Saint-Yorre (03) en 2015 pour sa première implantation d’une unité de fabrication hors du Portugal, la société Renova a de nouveau investi en 2017 en lançant une seconde ligne de production qui permettra de doubler ses capacités. Un investissement de 6 millions d’euros qui créera à terme 20 nouveaux emplois.

Renova, groupe portugais fabricant de papiers liés à l’hygiène (papiers-toilettes, serviettes, essuie-tout, mouchoirs…) s’est développé en innovant fortement sur ces marchés traditionnels. Le site de Saint-Yorre est devenu le siège France de Renova et accueille un magasin d’usine. Le choix d’Auvergne-Rhône-Alpes ne doit rien au hasard.

« Nous avons choisi Saint-Yorre pour sa situation géographique bien sûr. Mais surtout parce que l’accueil en France, et particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes, a été incroyable. Les agences et collectivités locales ont vraiment pris ce projet à bras le corps, pour le mener à bien dans les meilleurs délais » témoigne Paulo Pereira da Silva, PDG de Renova.

Pour cette implantation, Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises a organisé une véritable équipe projet composée de la Sous-Préfecture de Vichy, de la commune de Saint-Yorre, de la Communauté d’agglomération Vichy Val d’Allier, de Vichy Val d’Allier Développement, de la DREAL, de la Préfecture de Région, de la DDT d’Allier et de Michelin Développement.

UMS

UMS, groupe norvégien déjà présent en Europe du Nord, Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’en Asie, est un des leaders mondiaux dans les Systèmes d’Alerte à la Population. Le groupe a choisi l’Ain et plus particulièrement le Parc industriel de l’Ain pour la création de sa filiale française. Cette implantation lui permet en outre d’accéder directement au marché suisse, français et belge.

« Nous avions besoin d’être au sein d’un environnement favorable à notre développement et véhiculant un sérieux et une structure cohérente pour nos futurs clients dès les premiers contacts. La Plaine de l’Ain est un atout stratégique et géographique qui répond parfaitement aux besoins de proximité vers les zones à fort potentiel de croissance pour notre société. De plus, la proximité immédiate de l’aéroport international de Lyon Saint-Exupéry est un atout supplémentaire important dans le cadre de nos déplacements. »

KENZEN France

Kenzen développe et commercialise un patch intelligent qui permet d’analyser la sueur. En 2017, elle a finalisé la création de l’entité Kenzen France à Grenoble dans le but de se rapprocher du CEA-Leti pour le développement de leur capteur électrochimique et développer les applications de leur patch.

L’antenne Isère d’Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises lui a apporté un accompagnement personnalisé : préparation de l’implantation de la structure à Grenoble, mise en relation avec un cabinet d’avocats pour la création de l’entité juridique, ouverture d’un compte bancaire, mise en relation avec un centre d’affaires pour une implantation physique, suivi avec le CEA-Léti.

Laurent Wauquiez, président de Région, avait rencontré l’entreprise en Californie en juin 2016, ce qui avait permis de conforter la décision de l’entreprise. La création de 10 emplois est prévue d’ici à 3 ans.

Source : Région Auvergne-Rhône-Alpes

 



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !