webleads-tracker

Actu

Investissez dans le futur parc solaire de Billom (63) !

Investissez dans le futur parc solaire de Billom (63) !
Crédit photo : Barde Sud-Ouest

A partir de 50 € et jusqu’au 30 novembre, les particuliers peuvent prêter, avec intérêts, pour financer la construction de la future centrale photovoltaïque de Billom, au sud-est de Clermont-Ferrand. Un placement local et concret qui contribue au déploiement de la transition énergétique en Auvergne.


Des panneaux solaires sur l’ancien centre d’enfouissement technique de la Barbarade

En 2014, l’entreprise française VALOREM, spécialiste des énergies renouvelables, a lancé le développement d’un parc solaire sur un ancien centre d’enfouissement technique situé sur la commune de Billom, en accord avec les élus.

Fort d’un potentiel solaire important, ce site d’une quinzaine d’hectares dispose de tous les atouts pour accueillir des panneaux photovoltaïques. Facilement aménageable, il a été remblayé et remis en état par le propriétaire des lieux. Non adapté à l’activité agricole ou à la construction de bâtiments, ces parcelles trouvent un nouvel usage durable avec la production d’électricité verte.

« L’implantation de panneaux photovoltaïques sur ces parcelles délaissées vient valoriser durablement ce site. », souligne Jean-Yves Grandidier, président de VALOREM.

Chaque année, et pendant 20 ans minimum, le parc produira l’équivalent de la consommation électrique de 9 200 personnes*, soit la moitié des habitants de Billom Communauté. Consommée localement, l’électricité produite bénéficie d’une garantie d’achat d’EDF.

L’investissement nécessaire à la construction de ce parc s’élève à 4,3 millions d’euros, financés par VALOREM au travers de sa société dédiée Billom Energies. L’ouverture du chantier est prévue en fin d’année puis la mise en service en juillet 2019.

Jusqu’au 30 novembre, les habitants du Puy-de-Dôme et des départements limitrophes sont invités à financer la construction de ce projet.

Dans le cadre des appels d’offres nationaux pour le solaire, VALOREM s’est engagé à ouvrir le financement du projet de Billom à la participation citoyenne. Cette démarche n’est pas nouvelle : depuis 8 ans, l’entreprise favorise l’implication des riverains dans ses projets d’énergies renouvelables. Au travers de 23 campagnes de financement participatif, elle a ainsi récolté plus de 5 millions d’euros, prêtés par plus de 3100 personnes. Les remboursements ont tous eu lieu conformément aux échéances prévues.

Pour porter le financement citoyen de la future centrale solaire de Billom, VALOREM a choisi la plateforme spécialisée Lendosphere, un partenaire avec qui elle travaille depuis 2015. L’opération est réservée aux personnes habitant l’Auvergne, les départements de la Loire, la Creuse et la Corrèze. En se connectant sur la page dédiée www.lendosphere.com/billom, ceux-ci peuvent investir dans le projet, à partir de 50 €, sur une durée de quatre ans.

Outre participer activement à la transition énergétique de leur territoire, c’est l’occasion pour les particuliers d’épargner dans un projet concret, situé près de chez eux, de financer l’économie réelle.

Jean-Yves Grandidier explique : « Le chantier du parc solaire va ouvrir en fin d’année. A cette occasion, nous avons souhaité ouvrir le financement du projet à la participation citoyenne. Tout en participant au développement d’une énergie propre sur leur territoire, les habitants peuvent profiter directement des retombées économiques de la transition énergétique. »

Avec un objectif de plus de 218 000 €, la collecte dure jusqu’au 30 novembre 2018. Elle réunit déjà une soixantaine de prêteurs. Ceux-ci seront informés de l’avancement de la construction puis du fonctionnement de la centrale lors des remboursements.

Les modalités financières (durée, taux d’intérêt…) sont à retrouver sur www.lendosphere.com/billom

 

* Un foyer de 2 adultes et 2 enfants consomme en moyenne 2 800 kWh/an, hors chauffage et eau chaude électrique (Moyenne des sources ADEME, CRE, INSEE, CEREN, MEDD).


Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !