webleads-tracker

Décideur

Jean-Philippe Paillon, nouveau président de la CPME 63

Jean-Philippe Paillon, nouveau président de la CPME 63

La CPME : Confédération des Petites et Moyennes Entreprises tenait son assemblée générale. L’élection d’un nouveau président était à l’ordre du jour.


Jean-Philippe Paillon le nouveau Président de la CPME 63 a donc été brillamment élu à cette fonction par les membres du conseil d’administration de l’organisation syndicale. La CPME compte plus de 450 adhérents.

La passation de témoin a eu lieu en présence de François Asselin, Président de la CPME France et de François Turcas, Président de la CPME Auvergne-Rhône-Alpes venus également participer à la soirée du Journal de l’Eco autour des retombées économiques de la inscription de la Chaîne des Puys Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Jean-Philippe Paillon est chef d’entreprise dans le secteur du service à la personne avec 2 sociétés : « Cotégos » & « Adomicilement Votre » situées à Chamalières, emploie plus de 100 salariés. Il est Vice-Président du conseil d’administration de la CPME Puy-de-Dôme depuis 2018.

Le nouveau président succède donc à Jean-Pierre Lavigne. Ce dernier est le fondateur d’un réseau de parfumeries revendu au n°1 Allemand Douglas et actuel gérant d’une entreprise dans le secteur de l’immobilier. Il est président de la CPME Puy-de-Dôme depuis 2006, Président de la CPME Auvergne de 2010 à 2016 et Vice-Président de la CPME Auvergne Rhône Alpes depuis 2016.

Chantiers et négociations en cours
La CPME est un acteur majeur au nom de ses entreprise adhérentes dans de nombreuses négociations en cours. Citons : Le projet de loi PACTE ; La réforme des retraites ; L’assurance chômage ; la Loi de finances 2019 ; Les élections Européennes. Au regard de l’actualité sociale du pays, comme de nos territoires, le nouveau Président de la CPME 63 aura aussi à se soucier de la situation économique qui est celle des commerces locaux, suites aux manifestations et dégradation des mois derniers dans le contexte du conflit « gilets jaunes ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !