webleads-tracker

Services aux entreprises

Jeudi 18 juin : l’événement immanquable pour les jeunes créateurs entreprises !

Jeudi 18 juin : l’événement immanquable pour les jeunes créateurs entreprises !

« Travailler avec le monde depuis l’Auvergne ! » sera le thème du prochain Petit-Déjeuner de la Création. Venez rencontrer des experts et témoins et partager un moment de convivialité autour d’un petit-déjeuner « table ronde », ce jeudi 18 juin 2015, de 8h30 à 10h au Polydôme de Clermont Ferrand dans le cadre du Forum de la Création & Reprise d’Entreprise.


Depuis plus de onze ans, les petits déjeuners de la création accompagnent porteurs de projets et entrepreneurs dans leurs démarches de création, développement et management de leur entreprise en leur offrant un espace de rencontres informelles où jeunes créateurs, experts et créateurs plus expérimentés échangent en toute liberté autour d’un thème central au cœur de leurs préoccupations.
Animés par Frédéric Coureau du Journal de l’éco et par Gilles Flichy, les Petit-Déjeuner de la Création sont devenus les rendez-vous incontournables des créateurs d’entreprises et des jeunes entrepreneurs.
Pendant 1h30 et dans une atmosphère de convivialité et d’échanges, des experts et des témoins délivrent leurs meilleurs conseils lors d’une table ronde, largement ouverte aux questions-réponses de la salle.

 

Sur le thème « Travailler avec le monde depuis l’Auvergne ! », la table ronde de ce 18 juin à 8h30 à Polydôme réunira :

 

Des experts :

Hamid BERKANI Vice-président du Conseil régional d’Auvergne, en charge du Développement économique et de l’Emploi – Président de l’Agence régionale de Développement économique (ARDE) – Membre du Groupe Socialiste et Républicain – Chef d’entreprise – Militant de l’Egalité des Chances : ancien Président du Club des 1000 et fondateur de l’Ecole de la Deuxième Chance Auvergne.

Marina GEORGE-SAGE (Société d’Assistance à la Gestion de l’Expatriation) Professionnelle des Ressources Humaines, elle a été responsable du développement de MANPOWER dans l’Est de la France pendant 14 ans avant de rejoindre AD’MISSIONS Portage Salarial. Passionnée par l’accompagnement des consultants, elle a créé et développé les agences d’AD’Missions à Strasbourg, puis à Marseille et à Nice pendant 11 ans. Depuis juillet 2014, elle a rejoint la filiale internationale d’AD’Missions : SAGE, basée à Genève. En tant que Directrice du développement, elle met en relation et accompagne les consultants et les entreprises lors de missions à l’international.

Jean PINARD  Consultant expert, Fondateur de la société FUTOURISM. Géographe de formation et ancien canoéiste de haut niveau, Jean a fait toute sa carrière dans le secteur du tourisme. D’abord ingénieur d’étude pour la Caisse des Dépôts, il prend ensuite la direction d’une importante SEM d’exploitation de sites touristiques sur la côte aquitaine. Il démarre ensuite une nouvelle carrière au sein d’organismes institutionnels du tourisme avec la direction de l’ADDT du Puy-de-Dôme puis du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne (CRDTA) dont il occupe la direction pendant 8 ans. En 2011, il prend la direction du programme de marketing territorial Auvergne Nouveau Monde et la gérance de l’agence réceptive Auvergne Tourisme. Passionné par les systèmes d’organisation touristique, les problématiques de croissance de l’économie touristique et les stratégies de marketing territorial, il décide de créer sa société de conseils en 2013 : l’agence Futourism.

Des témoins, parmi lesquels: 

Jérôme IAVARONE – i-BISENESS – Il termine ses études à Lyon avec un Master II de système d’information avancé en 2003. Son premier (et unique travail salarié) le conduit chez Michelin (2003-2008) à Clermont-Ferrand où il habite actuellement. Il décide de démissionner en 2008 pour créer la société i-Biseness avec pour activité première la conception de sites Internet. Au bout d’1 an, la société se spécialise dans la conception de sites e-commerce. N’ayant pas de réseau dans le métier ni de connaissance en la matière, il décide de créer sa propre boutique en ligne pour “apprendre le métier de e-commerçant” et le revendre à ses clients. Il commence à vendre du matériel de coiffure par le biais du site e-commerce : hair-professionnel.com. Pendant environ 1 an, la société a donc deux activités : la conception de sites e-commerce et la vente de matériel de coiffure en ligne pour les particuliers via hair-professionnel.com.
Pour se perfectionner, il participe aux conférences du salon e-commerce à Paris en 2010. C’est à ce moment précis qu’il décide d’arrêter la conception de sites pour des tiers et se concentre à la vente sur Internet. Il prend des locaux et s’entoure de plusieurs personnes afin de se concentrer sur le métier de e-commerçant en appliquant les bonnes pratiques apprises.
L’activité passe de quelques centaines d’euros de CA par jour à plusieurs milliers. La prochaine étape fut la dématérialisation de la société pour pouvoir se libérer des contraintes géographiques et temporelles. Pour cela il formalise l’organisation de la société et fait en sorte de trouver un prestataire à mettre en face de chaque rôle ou activité. La société i-Biseness est actuellement structurée autour de différents prestataires (principalement des freelances) et un associé économique et administratif (RGM) qui, via l’une de ses société (CEC), fournit toute l’activité de e-logistique. i-Biseness dispose d’un modèle de e-commerce (organisation et système d’information) éprouvé qui permet à Jérôme de se libérer du temps pour se consacrer à d’autres activités extra-professionnelles comme le conseil, le coaching et la formation. Selon la casquette (association E-commerce Auvergne ou i-Biseness), les prestations sont payantes ou gratuites.

 

Les Petits déjeuners de la création sont gratuit, mais, pour des questions de places, l’inscription est vivement recommandée :

Merci de bien vouloir vous inscrire auprès de Corentine SANCHEZ

E.mail : corentine.sanchez@ag2rlamondiale.fr

Tél. 04 73 43 05 55 – Fax : 04 73 43 05 69

Télécharger le carton d’invitation 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !