webleads-tracker

Services aux entreprises

Keynae, une technologie clermontoise engagée dans l’authentification des biens et produits

Keynae, une technologie clermontoise engagée dans l’authentification des biens et produits
Alain Marcoz, directeur général de Keynae, lors de la présentation de son entreprise le 27 février.

Keynae rend les objets connectés en surfant sur une innovation technologique, Unismart, qui permet de garantir l’authenticité du produit. Son objectif : lutter contre la contrefaçon qui se développe avec la vente sur Internet et qui fragilise au moins une société sur deux.


Filiale du groupe Biojag, Keynae, société d’ingénierie, de conseil en informatique et cryptographie, a été créée en septembre 2013. Sa spécialité : l’authentification et les objets communicants. Ses solutions brevetées uniques – Unismart dynamique et Unismart crypto – garantissent l’unicité de produits quels qu’ils soient : papiers d’identité, diplômes, ordinateurs, consoles, jeux, maroquinerie, etc.

Pour l’utilisateur, le principe est simple : télécharger sur le Play Store d’Android et installer l’application Unismart sur le smartphone, scanner l’objet pour l’authentifier. Les données scannées sont envoyées à un système d’information sécurisé qui vérifie l’identité de l’objet et renvoie la validation ou non sur l’application mobile. Cette technologie repose sur des puces électroniques d’un dixième de millimètre, pas plus grandes que des têtes d’épingle, qui vont permettre d’établir une communication avec le smartphone via une application paramétrable par le fabricant online ou offline. « Nous utilisons deux types de puces : la NFC (1) mémoire pour enregistrer les données et la NFC cryptographique qui permet de protéger les informations sensibles comme un coffre-fort. Nous étudions le design des antennes pour qu’elles soient plus efficaces. Pour cela, nous collaborons avec des experts. La plupart des puces sont fabriquées en Chine. Nous travaillons avec des fabricants allemand, français et américain, c’est pourquoi nous disposons d’un choix relativement importantNous sommes les seuls en France à travailler sur cette technologie. », expliquent Alain Marcoz, directeur général de Keynae et Lionel Aldon, directeur technique.

Clients comme fabricants y trouvent leur compte. Pour le particulier, cette technologie garantit l’authenticité du produit acheté et permet d’accéder à des informations supplémentaires (notice, conseils, composition, garantie, etc.). Pour les entreprises, elle est un gage de crédibilité et un enjeu de compétitivité fort puisque la contrefaçon induit une perte des parts de marché et du chiffre d’affaires.

Expertise, sécurité, simplicité et adaptabilité telles sont les valeurs de Keynae qui dédie 80 % de son activité à la recherche et développement et embauche 7 personnes. Aujourd’hui, cette entreprise auvergnate doit désormais passer le cap de la commercialisation de sa technologie sur le marché.

(1)    NFC : Near Field Communication



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !