webleads-tracker

Commerce et Distribution

L comme Lyonnaise : une jeune marque en expansion

L comme Lyonnaise : une jeune marque en expansion

Parfois “l’idée de génie” se révèle sous la douche, mais parfois elle survient en s’ennuyant sur Google. Ce fut le cas pour Céline Berne, créatrice de ‘L comme Lyonnaise’ qui souhaitait grâce à son projet valoriser la ville de Lyon et plus précisément la Lyonnaise.


La genèse du projet

L’histoire de la marque débute avec un tee-shirt blanc, en coton bio, sérigraphié. Le fameux logo encadré “lyonnaise” est né et s’affiche fièrement sur le buste des femmes, et de quelques hommes assumés, comme une revendication. Non, la Lyonnaise n’est pas qu’une salade. Et non, la Lyonnaise n’est pas une “Parisienne en herbe”. C’est une femme à part entière, évoluant dans une ville en ébullition.

Après 10 mois d’existence, la marque commence à s’ancrer dans les esprits et à être appréciée au-delà des frontières rhône-alpines. Après l’engouement du grand public (4 500 followers sur les réseaux sociaux), c’est au tour des professionnels de s’intéresser au projet. Après avoir été contactée par l’équipe du Printemps des Docks pour participer au salon, les efforts de la marque sont encore une fois récompensés suite à la sollicitation d’Arty Farty pour être partenaire de Nuits sonores 2016. En plus d’être identifiée comme une marque de prêt-à-porter, “L comme Lyonnaise” désire s’inscrire durablement et de façon cohérente dans l’univers culturel de la ville de Lyon.

Un ancrage local, une vocation européenne

En affirmant ouvertement ses origines, la marque souhaite mettre en avant la créativité et le savoir-faire lyonnais. Un projet à première vue minimaliste, qui a néanmoins l’ambition de faire rayonner à l’international la ville de Lyon et ses habitants. Une collaboration avec le festival Nuits sonores, vient asseoir cette volonté de développement. La présence de l’inscription “Lyonnaise” sur les tote bags et tee-shirts pros du festival offre une merveilleuse vitrine pour la marque et la ville auprès du grand public, des bénévoles, des professionnels et des médias venus du monde entier pour ces cinq jours de festivités. Les créateurs, créatifs et passionnés, se tournent aujourd’hui pleinement vers la promotion de la ville, au travers de leur marque.

Artee Impressions : collaborateur de la première heure

Dans une volonté de production locale, ‘L comme Lyonnaise’ a fait appel à Jordi Maccio, jeune entrepreneur de 29 ans. Il soutient depuis ses débuts l’activité de la marque. Fort de son expérience d’une dizaine d’années, il assure la réalisation des tee-shirts et tote bags de la collaboration “L comme Lyonnaise x Nuits sonores”.

Entrepreneur assidu, Jordi Maccio est depuis mars 2015 le fondateur et responsable d’Artee Impressions. La société basée à Villeurbanne, propose un panel de services comme la sérigraphie, la sublimation, la découpe vinyle, le shooting des produits… Une polyvalence convenant aussi bien aux projets étudiants qu’à ceux de grands festivals comme Nuits sonores, par exemple.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !