webleads-tracker

Tourisme, restauration

La belle année de l’hôtel Cartier !

La belle année de l’hôtel Cartier !

Alors que l’année 2014 vient de débuter, Arnaud Guillebert, gérant de l’hôtel Cartier, dresse un bilan satisfaisant de sa première année d’exploitation.


 

« J’avais eu un coup de cœur pour cet hôtel, il me l’a bien rendu ! J’ai
passé une année chargée, pleine de rebondissements, de rencontres, de
projets et c’est ce que je recherchais. Aujourd’hui l’établissement
correspond à l’idée que je m’en faisais. Les clients sont au
rendez-vous, il faut savoir être satisfait quand on en a l’occasion ! »

Chambre hotel Cartier

Avec 3 chambres sur 12 rafraichies et remises au goût du jour en 2013, et la rénovation de la cour attenante, les clients de l’hôtel Cartier bénéficient d’un bon niveau de service à un tarif raisonné avec en plus… la convivialité ! Et ils ne s’y trompent pas. L’hôtel affiche en effet régulièrement complet avec un taux de remplissage de 80 % sur l’année 2013.

« La clientèle de mon hôtel est éclectique et c’est ce qui fait sa richesse ! Des milieux très différents se côtoient et je travaille à satisfaire les exigences de chacun. Aujourd’hui, pour être encore plus disponible, j’ai à mes côtés Maxence, un apprenti en services hôteliers qui s’occupe de l’entretien de l’hôtel et du linge. Je suis son tuteur de stage et je suis très fier de pouvoir lui donner l’opportunité de mettre les pieds dans le monde du travail pour valider son diplôme. Je vais également travailler avec un appui commercial afin d’augmenter encore le taux de remplissage en communiquant sur l’hôtel et en diffusant mon offre plus largement. »

En matière de communication, l’hôtel a déjà amorcé un véritable virage : un nouveau logo, un nouveau site web, un référencement efficace ; autant d’outils qui ont participé à sa belle éclosion.

« J’ai eu la chance de pouvoir m’appuyer sur un réseau solide et solidaire qu’est le GCE, et les entrepreneurs qui en font partie ont été les artisans de ma nouvelle communication. C’est important de se sentir épaulé. »

Pour 2014, la ligne directrice est déjà bien définie.
Arnaud Guillebert souhaite poursuivre ses travaux, changer son enseigne, prospecter de nouveaux clients… et cet hyperactif ne s’en tient pas là en proposant dès à présent ses services bénévoles au Café des Augustes tout en attendant l’arrivée des premiers festivaliers du Court Métrage.
Avec lui, c’est sûr, des actualités il y en a 365 dans l’année !

 

Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco
MB

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !