webleads-tracker

Artisanat

La Carrosserie Montmartin à Clermont-Ferrand ou comment suivre l’entretien de sa voiture en temps réel !

La Carrosserie Montmartin à Clermont-Ferrand ou comment suivre l’entretien de sa voiture en temps réel !

Christophe Montmartin, très rationnel et en parfaite adéquation avec les outils de communication modernes, dirige sa carrosserie d’une main de maître. Son entreprise a permis des embauches et acquis une solide réputation. Portrait d’un homme mesuré qui poursuit sereinement ses objectifs.


C’est précisément quand il s’est retrouvé au chômage en 2012 que Christophe Montmartin a décidé de « sauter le pas » pour créer sa propre entreprise en Auvergne, une région qu’il appréciait pour « son environnement, ses paysages et ses conditions de vie ». Un parcours qui prouve que l’on peut encore faire un joli pied de nez à la crise ambiante et qu’il reste de belles opportunités à saisir.

Il crée ainsi la carrosserie Montmartin, adhérente du réseau Axial, et propose de manière classique des réparations de véhicules accidentés, de bris de glace ou des entretiens mécaniques. Mais son atout supplémentaire réside dans la restauration de véhicules anciens ou de prestige. « C’est ce qui nous démarque un peu des autres carrossiers. On travaille sur des très belles automobiles. On est notamment spécialisé en Porsche. J’ai voulu conserver dans l’entreprise cet esprit passion du métier » explique Christophe. Il avoue aussi que c’est un formidable moyen de développer son activité : « Le plus dur est de faire venir une ou deux voitures exceptionnelles, mais après, comme les propriétaires sont souvent inscrits dans des clubs, le bouche-à-oreille fonctionne rapidement. »

Un concept très novateur et résolument dans l’air du temps

Adepte des forums et des différents réseaux de communication sur Internet, ce chef d’entreprise n’hésite pas à partager de nombreuses photos sur la page Facebook de sa société pour montrer l’avancée des diverses réparations et en commenter les étapes. Un concept très novateur et résolument dans l’air du temps. « Mon but est avant tout de montrer ce métier qui n’est pas vraiment connu, d’instaurer la confiance. D’habitude, on ne sait pas trop comment ça se passe chez les garagistes, c’est assez secret, et je veux vraiment faire découvrir cela en jouant la carte de la transparence. Cela permet aussi aux clients de voir ce qu’on fait sur leur véhicule en temps réel sans avoir besoin de se déplacer. C’est très pratique pour ceux qui viennent de loin, parfois de Paris, ou de la Côte d’Azur. », justifie Christophe.

L’accueil chaleureux, des garanties de peinture à vie et la qualité du travail font aussi partie de ses engagements. Des valeurs qui semblent avoir fait leurs preuves puisque la carrosserie est en pleine expansion. « Aujourd’hui, mon bilan est très positif. C’est une belle aventure et, jusqu’à maintenant, je ne regrette rien. J’ai démarré tout seul et maintenant j’ai cinq employés. En 2 ans et demi, on peut dire que j’ai bien progressé. L’objectif futur : stabiliser l’entreprise et assurer les arrières. », annonce prudemment Christophe avec toute la sagesse et le professionnalisme qui le caractérisent.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !