webleads-tracker

Art, culture, divertissement

La Coopérative de Mai : et si vous deveniez partenaire ?

La Coopérative de Mai : et si vous deveniez partenaire ?

Lieu d’expression scénique, La Coopérative de Mai a pour mission de développer les actions culturelles et de rendre plus lisibles les démarches menées en direction des jeunes artistes régionaux. Afin de pouvoir mener à bien ces projets, Hervé Deffontis, directeur de la communication, lance un appel aux entreprises pour rejoindre le club de partenaires. Une opportunité qui dynamise l’image de marque et favorise les découvertes culturelles.


La Coopérative de Mai, bien plus qu’une salle de concert…

Depuis 2000, la Coopérative de Mai accueille les publics dans deux salles de 460 et 1 500 places entièrement équipées son et lumière. Dans le cadre d’une délégation de service public, sa gestion a été confiée par la Ville de Clermont-Ferrand à l’association Pop’Art. Son objectif : permettre l’accès à la culture à tous. Outre la diffusion de concerts, la Coopérative de Mai assure l’accompagnement artistique afin de soutenir les artistes locaux dans leur professionnalisation. Pour ce faire, la Coopérative de Mai met à disposition des artistes et des résidences d’artistes ses équipements techniques, partage son carnet d’adresses et divulgue des conseils en communication. La Coopérative de Mai mène également des actions culturelles à destination des nouveaux publics afin d’établir des relais et des partenariats avec les acteurs sociaux, économiques et politiques du développement local.

La délégation de service public étant confiée pour une durée limitée, Pop’Art s’est vue attribuer à deux reprises – en 2004 et 2008 – la gérance de La Coopérative de Mai. Autofinancée à plus de 50 %, l’association reçoit des subventions versées, pour moitié, par la Ville de Clermont-Ferrand mais aussi par la Région, le Département, Clermont Communauté, la DRAC et la SACEM.

…des opportunités de partenariat à destination des entreprises

La Coopérative de Mai s’ouvre de plus en plus aux entreprises désireuses de s’investir dans la vie artistique locale. A ce titre, Hervé Deffontis, directeur de la communication, lance un projet de création d’un club de partenaires. « Nous souhaitons travailler en partenariat avec les entreprises pour partager notre projet artistique, expliquer ce que l’on fait et les enjeux pour le développement local. Cet « ancrage » leur permet d’intervenir dans notre plan d’action, de savoir comment nous utilisons l’argent public, et finalement, de comprendre l’intérêt pour une entreprise d’associer son nom à tel ou tel projet. Nous leur proposons également d’assister aux concerts dans un cadre privilégié, actions qui peuvent permettre aux entreprises de développer leurs relations publiques, d’étoffer leurs réseaux professionnels et commerciaux mais aussi d’utiliser l’image de la Coopérative de Mai pour dynamiser leur propre communication. Les Laboratoires Théa, l’Ordre des Experts comptables, La Montagne, Auvergne Nouveau Monde se sont laissés charmer par cette formule. ».

La Banque Populaire s’investit, depuis plusieurs années, auprès de La Coopérative de Mai en participant à certaines campagnes de communication. Le réseau national de la Caisse d’Epargne accompagne l’équipe (22 permanents) pour la détection de jeunes talents, à travers l’opération Esprit Musique. La Banque Nuger, quant à elle, s’offre des soirées « découverte artistique » auxquelles sont conviés les responsables d’agences et clients. Autant dire que les possibilités de partenariat avec La Coopérative de Mai sont nombreuses et propices à la diffusion d’une communication originale.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !