webleads-tracker

Artisanat

La coutellerie Ponson récompensée par le trophée d’or au concours des entreprises CGA

La coutellerie Ponson récompensée par le trophée d’or au concours des entreprises CGA

Quatre entreprises auvergnates ont été primées lors du trophée les Ailes de la TPE, décerné par la Fédération des Centres de Gestion Agréés, lundi 16 novembre, à Grenoble. Parmi elles la coutellerie thiernoise David Ponson a reçu le trophée d’or dans la catégorie « sauvegarde des métiers ».(*) 


Tout juste sorti de la formation coutelière du CFAI de Thiers, Florian Ponson, a représenté la coutellerie familiale lors des Journées Nationales des Centres de Gestion Agréés (CGA), lundi 16 novembre au World Trade Center de Grenoble. Pour le jeune homme qui incarne la sixième génération de coutelier, le trophée reçu dans la catégorie sauvegarde des métiers « est une belle récompense pour le travail accompli et un encouragement pour l’avenir .»

Des petites séries et des pièces uniques

Créée en 1847 par Gilbert Ponson, la coutellerie située rue du bourg dans le centre historique de Thiers vends des petites séries et des pièces uniques. L’entreprise qui produisait originellement des couteaux de cuisine s’est orientée vers les couteaux d’art avec la reprise de David, aujourd’hui âgé de 46 ans. « On travaille encore comme les anciens, nous n’avons pas de machines tout est fait à la main », indique David Ponson. Outre la reconnaissance des connaisseurs, son travail de créateur avait déjà été récompensé avec l’obtention du label « Entreprise du patrimoine vivant », créé par l’Etat pour mettre en avant les entreprises aux savoir-faire artisanaux d’excellence, en 2011.

Des collaborations avec des chefs étoilés

L’entreprise s’est diversifiée à partir de 2007 dans des petites séries, en plus des pièces uniques. « Je trouvais dommage de limiter mon savoir-faire à seulement des gens qui ont de l’argent », explique David Ponson.  L’artisan a également mis en place des collaborations avec des grands chefs de cuisine, comme Serge Viera, Bocuse d’or 2005 à Chaudes-Aigues, ou Arnaud Faye, chef de la Table du Connétable, à Chantilly. « On se considère un peu comme des grands chefs qui ont un restaurant gastronomique et une brasserie », sourit le coutelier pour expliquer cette diversification.

Avec ce trophée d’or, le jury du concours CGA a cette fois-ci souhaité mettre en avant la transmission des savoirs au sein de l’entreprise, réalisée grâce à l’embauche de Florian. Passionné et créateur comme son père, Florian Ponson a grandi dans les pas de son père. Il peut maintenant profiter pleinement de son expérience. « Depuis tout petit je voulais devenir coutelier. J’ai toujours traîné à l’atelier, c’était mon terrain de jeu », raconte-t-il. S’il souhaite maintenant continuer à progresser, « faire des très beaux couteaux et peut être créer un ou deux modèles », il reconnaît devoir encore travailler pour atteindre le niveau de son père. L’élève dépassera-t-il un jour le maître ? A suivre.

Les trois entreprises auvergnates également récompensées sont la société Broc, en Haute-Loire, dans la catégorie Innovation, la chocolaterie Le Lautrec installée à Gerzat dans la catégorie emploi et formation et l’entreprise Activert, à Riom, spécialisée dans la fabrication de support de culture, dans la catégorie Performance économique. Plus d’informations sur ces entreprises sur www.cgaauvergne.fr

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !