webleads-tracker

Auvergne

La French Tech d’Auvergne Rhône-Alpes aux USA

La French Tech d’Auvergne Rhône-Alpes aux USA

Retour vers leur futur pour 34 entreprises d’Auvergne Rhône-Alpes qui repartent du 6 au 9 janvier à Las Vegas, pour participer au Consumer Electronics Show (CES), le plus grand salon mondial dédié aux nouvelles technologies.


Une importante délégation Auvergne Rhône-Alpes

Le Consumer Electronics Show est le plus important salon mondial consacré à l’innovation en électronique grand public et numérique. Pour les entreprises sélectionnées, c’est une occasion unique de rencontrer des acteurs clés avant le lancement à l’échelle internationale de leurs innovations technologiques. C’est également une opportunité de mise en valeur des savoir-faire technologiques et de nouer des partenariats permettant d’accélérer leur croissance.

Avec 25 exposants sur l’Eureka Park, la délégation Auvergne Rhône-Alpes représentera 20% des entreprises françaises sur cet espace dédié aux start-up. Si 2016 est une édition record pour la nouvelle région, elle l’est aussi pour le CES, avec un espace d’exposition de  210 000 m², 3600 exposants et plus de 180 000 visiteurs de 150 pays attendus. Les superlatifs ici sont de mise : tout est grand, gigantesque même. Le CES, c’est “the place to be ”, pour voir et être vu. « Cette mission est la première de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes”, déclare Isabelle Guillaume, Déléguée Générale de Minalogic. « Rendue possible grâce au soutien de la Région, c’est une très belle occasion de promouvoir ensemble notre écosystème gagnant de la French Tech au travers de nos acteurs du secteur numérique les plus innovants ».

Des entreprises très entourées

Ces entreprises ne partiront pas seules ni sans une solide préparation. Minalogic, Imaginove, Le Clust’R Numérique et l’ARDE Auvergne les accompagnent dans la préparation et jusque dans les allées du salon à Las Végas. Fort de l’expérience de 2015, Pascal Guittard, Directeur de l’ARDE, explique ce choix : “Quand on investit plus de 900 M€ pour mettre en place une politique de Très Haut débit, il faut aussi s’intéresser aux usages. C’est un choix stratégique de la région Auvergne pour une économie liée au développement des technologies de demain parce que le numérique est vecteur de croissance pour ces entreprises.” Avec 135 000 emplois pour 11 000 entreprises dans ce secteur, et forte de 6 clusters numériques, la région à toute sa place dans ce salon.

D’autres acteurs régionaux du développement économique et de l’innovation se joindront en soutien à la délégation : Sporaltec, Lyon French Tech & Digital Grenoble, Axeleo, BPI, Coboteam, l’AEPI, l’Aderly et les organisateurs du SIdO, Showroom professionnel qui se tiendra en avril à Lyon. L’objectif est de former un collectif pour renforcer la visibilité des participants et de tirer le meilleur parti du salon grâce au partage d’expérience.

Un préparation rigoureuse pour les Auvergnats

“On ne va pas dans ce salon par hasard. Aussi nous avons mis au point un accompagnement très précis et une préparation minutieuse : tout salon se prépare mais celui-ci plus particulièrement”, précise Pascal Guittard, “ils ont bénéficié d’un accompagnement en amont du CES, avec des sessions de préparation collectives et de préparation au pitch, afin d’optimiser leurs retombées business et leur visibilité sur place.”

La délégation Auvergnate est composée de 9 entreprises dont 6 exposants (42TEA, KALKIN, MASKOTT, THELIA, PERFECT MEMORY, TAPCARDS) et 3 visiteurs (CHAPIER DEVELOPPEMENT, EXOTIC SYSTEMS et POBRUN). ces derniers tenteront peut être leur chance en 2017.

Julie Debiton et Jérémy Montagné, chargés de mission à l’ARDE sont aussi du voyage pour veiller au bon déroulement du salon : aide logistique, organisation de rendez-vous avec des grands comptes internationaux, relation avec la presse, veille : “il faut profiter du salon pour aller voir ce que font les autres. Quant à nos entreprises, on les accompagne de A à Z pendant et avant le salon : sensibilisation au développement international, intelligence économique (veille et sécurité), développement à l’export, connaissance du marché américain.  Nous avons profité de notre première participation en 2015 pour identifier les besoins des entreprises”.

Xavier Dallloz Consulting et Sébastien Cote (Mon territoire numérique) ont été missionnés pour apprendre aux participants à présenter leur activité, à “pitcher” et faire ressortir les mots clés, en bref à communiquer. La CCI internationale leur a donné les clefs pour comprendre la culture américaine au cours d’un séminaire spécialisé sur le marché américain : questions logistiqes, juridiques, formalités douanières, rien n’a été laissé au hasard. Sur tout salon professionnel et plus encore sur le CES, très exigeant, l’amateurisme n’a pas sa place. “L’objectif est de créer une dynamique, trouver des marchés”, insiste Julie Debiton. Et le programme n’a rien d’un séjour touristique : le CES, c’est plus de 100 contacts par jour : c’est dire si les journées sont intenses.

Les entreprises participantes

Exposants sur le Consumer Electronics Show ou simples visiteurs, les entreprises sélectionnées représentent des univers très diversifiés : 42TEA créateur d’un objet connecté pour obtenir un thé parfait ; ABEEWAY, spécialiste des systèmes de géolocalisation embarqués à grande autonomie ; ALPWISE , concepteur d’objets connectés ; ARYBALLE TECHNOLOGIES qui a développé un bio-capteur innovant ainsi que des logiciels et une base de données appliqués à l’identification d’arômes et senteurs ; BESPOON avec une puce permettant de construire des systèmes de suivi temps réel de haute précision ; BIDUL&CO , fabriquant Lyonnais d’accessoires pour Smartphones et tablettes ; BLUEMINT LABS qui présentera le premier objet intelligent sans contact grâce à la reconnaissance gestuelle ; BREATHE UP by GROUP TERA,  première solution numérique permettant d’informer l’utilisateur en temps réel sur son niveau personnel de contamination aux polluants de l’air ; CAST by GENII, une solution de divertissement révolutionnaire qui permet de capter  n’importe quel type de contenu, de le diffuser auprès de son cercle d’amis et d’inter-agir avec eux en live ; DE RIGUEUR qui propose des accessoires de maroquinerie innovants et présente une solution de recharge de smartphone embarquée, intelligente et élégante ; ELICHENS  avec des nouveaux capteurs miniaturisés et services uniques, innovants et inégalés pour la mesure de la Qualité de l’Air ; ENERBEE, une start-up qui développe un micro-générateur d’énergie, basé sur le mouvement, et remplace piles et batteries dans les objets connectés grand public et industriels ; GREEWAVES Technologies, la première société qui permet de connecter des objets à un débit de 1Mb/s sur des kilomètres, pendant des années, à bas coût ; HEXO+,  le premier drone entièrement autonome ; HOLI  qui imagine des solutions connectées pour mesurer et améliorer la qualité de son sommeil ; IN&MOTION qui fabrique des systèmes de protection intelligents embarqués ; KALKIN et ses innovations dédiées aux randonneurs et autres fan de nature ; KIWI BOX by CHARGING PHONE , une borne universelle qui permet de recharger en même temps avec une seule prise jusqu’à 6 smartphones et tablettes ; MAGICA VISION, une solution innovante et unique pour les déficients visuels et les seniors . Ce boîtier électronique agrège 29 fonctions dont un téléphone vocalisé, des application ; MASKOTT,  solutions numériques innovantes pour les secteurs de l’Education, de la Formation, de la Culture et des Loisirs ; PERFECT MEMORY le spécialiste de la valorisation des actifs numériques ; SMART & BLUE  avec Hydrao, la première pomme de douche intelligente pour économiser l’eau tout en s’amusant ; SMARTMEUP qui a développé une technologie de reconnaissance faciale compatible avec n’importe quelle caméra ; THE AIRBOARD, une plateforme open hardware sans fil déployable en quelques secondes et dotée de plusieurs années d’autonomie ; THELIA, plateforme e-Commerce open-source intelligente, éditée par OpenStudio ; .TAPCARDS , la photo imprimée intelligente ; UBIANT qui  présentera Luminion, un objet lumineux communautaire éco-citoyen ; LETI, Institut de recherche technologique de CEA Tech (France), qui présentera plusieurs premières mondiales dans les domaines de la réalité augmentée et de la 5G.

Trois  entreprises et deux bureaux d’études seront également présents en tant que visiteurs pour préparer 2017 : Altamendi, Chapier Developpement, Exotic Systems, Pobrun, Rtone.

Un succès attendu

Les entreprises auvergnates, pour leur première participation en 2015, ont rencontré un écho très favorable et exploitent aujourd’hui leurs contacts.  En 2016, elles feront mieux encore :  six entreprises d’Auvergne Rhône-Alpes parmi les 19 sociétés françaises retenues, seront primées aux CES Innovation Awards 2016. Pour elles, c’est une consécration. Il s’agit de Hydrao (Catégorie Tech for a better World), Ubiant Luminion (Catégorie Tech for a better world), Enlaps (Catégorie Digital Imaging), Cast by Genii (Catégorie Home Audio components & accessories), The Connected Sleeve by De Rigueur (Catégorie Portable Power) et In&Motion (Catégorie Wearable technologies). Deux autres entreprises ont été sélectionnées par Business France pour exposer sur le French Tech Bixi (Bluemint Labs) et Enerbee.

Pour ces 8 entreprises mises à l’honneur pendant cette édition 2016, le succès est assuré. Passer par leur stand est un incontournable pour beaucoup de visiteurs. Pour toutes, un premier bilan sera réalisé 8 à 10 mois après leur retour afin de voir combien de rencontres se transformeront en un contact suivi, même si les retombées chiffrables ne le seront qu’à plus long terme.

Mais pour l’heure, avoir réussi à réunir les critères émis par le comité de sélection pour pouvoir exposer au CES est déjà une récompense : c’est avoir réussi à ouvrir en grand les portes de la reconnaissance au plus haut niveau.



Un article de Chantal Moulin

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !