webleads-tracker

Information économique locale

Art, culture, divertissement

La Galerie Michel Estades lance une nouvelle exposition jusqu’au 5 mars !

La Galerie Michel Estades lance une nouvelle exposition jusqu’au 5 mars !

Située dans le premier arrondissement de Lyon, la Galerie d’art moderne et contemporain Michel Estades propose une exposition consacrée à l’artiste Bernard Buffet. Une occasion de découvrir d’autres facettes de cet artiste mondialement reconnu, mais aussi de bénéficier de l’expertise de l’équipe en matière de mécénat d’art pour les entreprises. Rencontre avec Michel Estades, le fondateur et gérant de la galerie.


Michel Estades est entraîné très jeune de salons d’antiquaires en musées et autres salles des ventes par un oncle passionné, il fait de sa passion son métier en ouvrant sa première boutique-galerie en 1986 à Toulon « C’était une toute petite galerie, j’avais peu de choses mais de belles choses, très vite l’adresse a été connue et des clients de tous horizons venaient me rendre visite. Il fallait que je m’agrandisse, ce fut chose faite avec l’ouverture de la galerie de Toulon en avril 1990. »
En 1993, Michel Estades s’installe aux puces de Saint-Ouen à Paris,  la plus importante concentration d’antiquaires, de brocanteurs et marchands d’art du monde avec près de 5 millions de visiteurs par an. « j’ai ouvert deux stands, puis quatre, puis six, jusqu’en 1998 où j’ai acheté ma galerie Lyonnaise. A l’époque j’étais l’expert de Pierre Deval, un lyonnais qui a vécu à La Valette du Var prés de Toulon ». Séduit par le lieu comme par la clientèle, Michel Estades rachète en 1998, la Galerie Saint-Vincent qui deviendra la Galerie Estades-Lyon.

L’art, c’est la liberté

Spécialisée dans l’art moderne et l’art figuratif contemporain, la Galerie Estades propose au public depuis 15 ans des œuvres de son artiste phare : Bernard Buffet.
Passionné, Michel Estades est intraitable sur l’esprit qu’il entend insuffler à sa galerie :  « L’art c’est la liberté ! Je ne m’interdis rien, j’aime exposer des artistes de tous horizons, avec qui j’entretiens une relation basée sur la confiance. Il en est de même pour Bernard Buffet, c’est une histoire de cœur : j’avais une reproduction du fameux Clown Bleu dans ma chambre d’enfant, cette image me fascinait. A Paris, je l’avais croisé aux puces de Saint-Ouen, mais je n’avais pas osé l’aborder. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’organiser des expositions consacrées à son œuvre . »

Qu’il s’agisse d’un artiste ou d’un client, le marchand d’art préfère inscrire son travail dans la durée : « Je ne laisse pas tomber les artistes avec lesquels je travaille. L’essence de mon métier, le moment le plus gratifiant, c’est quand un client fini par être touché, voire addicte, d’un artiste qui ne l’emballait pas tout à fait au départ. C’est vraiment la cerise sur le gâteau pour moi, car j’ai réussi à transmettre ma passion à quelqu’un d’autre. »
C’est grâce à cet état d’esprit que Michel Estades réussit à séduire les artistes de renommée internationale qui travaillent avec lui souvent en quasi exclusivité. Un comportement qui est loin d’être pourtant la règle dans ce secteur : Jean Sardi, Christophe Jehan, Charles Malle, Thierry Loulé… nombreux sont ceux qui se sont abandonnés dans les mains expertes de Michel Estades pour assurer leur représentation. Même si la modestie de Michel Estades doit en souffrir, le marchand d’art peut s’enorgueillir, d’avoir vu sa galerie du Quai St Vincent classée dans le palmarès du fameux ArtPrice-ArtTension. Un lieu qui accueille 5 des artistes parmi les mieux vendus en France, la seule galerie de province à pouvoir présenter de telles références.

Découvrir un autre Bernard Buffet

Jusqu’au 5 mars, la galerie propose à ses visiteurs de découvrir une autre facette de Bernard Buffet : « Hormis sa production de peintures et dessins, il faut savoir que Bernard Buffet a produit des lithographies de grande qualité peu connues du grand public, explique Michel Estades. Il les produisait lui-même, en collaboration avec le plus grand lithographe du siècle, Fernand Mourlot. »
Cirque, clown, vues de Saint-Tropez ou de New York, bouquets… L’exposition intègre tous les sujets emblématiques de l’artiste, avec une fourchette de prix accessibles entre 2000 et 5000 euros.

Les avantages du mécénat d’art pour les entreprises

La promotion du mécénat artistique auprès des entrepreneurs est l’un des crédo de Michel Estades, persuadé que le monde de l’entreprise peut – et doit – encore plus largement s’ouvrir à l’art.
“L’acquisition d’oeuvres artistique permet aux entreprises d’investir dans les œuvres d’un artiste vivant, tout en bénéficiant de mesures avantageuses de défiscalisation. Un investissement original qui valorise indéniablement l’image de l’entreprise”.
Un sujet que les entrepreneurs pourront directement aborder avec les experts de la Galerie Estades, rompus à la présentation des mesures spécifiques, très incitatives, en faveur de l’acquisition d’une oeuvre d’art contemporain.



Publi-rédactionnel

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !