webleads-tracker

Institutions, collectivités

La grande Région soutient l’économie et l’emploi avec le projet d’innovation “super alliages”

La grande Région soutient l’économie et l’emploi avec le projet d’innovation “super alliages”

Sous la présidence de Laurent Wauquiez, les 204 élus régionaux se sont réunis en Assemblée le 28 janvier 2016 pour la deuxième session du mandat. Le Conseil Régional d’Auvergne Rhône-Alpes a notamment décidé d’accorder une première « aide exceptionnelle » d’un montant de 1,2 M€ à l’entreprise Aubert & Duval. Cette dernière envisage un investissement de 15M€ pour la création d’une unité de poudres « super alliages ».

Crédit Photo : Marc Chatelain


Une quinzaine d’emplois sur le seul marché lié au Rafale

L’unité de production que compte créer l’entreprise Aubert & Duval, basée à Clermont-Ferrand, permettra de développer des alliages aux caractéristiques ne pouvant être obtenues par la métallurgie conventionnelle. Cet alliage sera destiné au marché des pièces « moteur » pour le secteur aéronautique (civil et militaire) ainsi qu’à la fabrication additive par impression 3D.

Aubert & Duval produit déjà des pièces « moteur » pour le Rafale, nécessitant l’utilisation de ces poudres. Les récentes commandes de l’avion de combat français font que l’entreprise se doit d’évoluer pour répondre à la demande. Il est donc envisagé d’édifier, à très court terme, une unité sur le site métallurgique de référence des Ancizes, dans le Puy-de-Dôme. La création d’une quinzaine d’emplois sont dans la balance.

Michel Saddier, Vice-président du Conseil régional délégué aux entreprises, à l’emploi et au développement économique a déclaré : « Pour notre région, l’installation de cette unité permettrait de créer un pôle de compétences « industrie du futur » associant le secteur de la métallurgie avec Aubert & Duval pour la poudre et le secteur de la fabrication additive avec Michelin ».

FMAS, un nouvel acteur clé sur le marché porteur de la fabrication additive métallique

De son côté, Michelin vient en effet de s’associer à la société Fives pour créer une joint-venture Fives Michelin Additive Solutions (FMAS). « L’objectif est de s’appuyer sur la complémentarité des expertises des deux groupes pour devenir un leader mondial sur ce segment innovant de solutions industrielles de grande production. » a précisé Brice Hortefeux, Vice-président du Conseil Régional délégué à l’aménagement du territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats.

Défendre l’emploi et l’innovation

L’entreprise Aubert & Duval avait officiellement sollicité la Région dès le 23 novembre dernier afin de bénéficier des dispositifs d’aides classiques en vigueur. Visiblement, le nouveau Conseil Régional a souhaité donner un signe fort à cette entreprise en lui accordant une subvention d’un montant de 1,2 M€ au titre du programme « aide exceptionnelle », afin de financer son projet de création d’une unité de production aux Ancizes.
Notons que les élus PS ont voté cette aide financière pour ce projet “monté à l’époque sous la présidence de René Souchon”. Même si, aux dires d’Alain Bussière qui s’est exprimé dans les colonnes de NewsAuvergne.com, ces derniers auraient préféré que cette aide prenne la forme d’une “avance remboursable” plutôt qu’une “subvention sans conditions.”

Pour Laurent Wauquiez, « avec cette délibération, le Conseil Régional affirme sa volonté de défendre l’emploi et l’innovation sur notre territoire et de s’adapter au rythme des acteurs économiques. Le temps où l’on fait attendre les chefs d’entreprises des mois et des mois avant de prendre une décision sur leurs dossiers et aujourd’hui révolu. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !