webleads-tracker

BTP, Construction, Immobilier

La location by Arthur

La location by Arthur

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:”Tableau Normal”; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99;…


Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”Tableau Normal”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:””;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:”Calibri”,sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

La location by Arthur

« Depuis tout gamin je voulais travailler dans l’immobilier !»  A  21 ans, Arthur  commence à assouvir son rêve au sein de l’agence immobilière Abry immobilier,  spécialisée dans les transactions et la gérance de biens. Le Bac ES en poche, Arthur obtient ensuite un « BTS négociation et relation client » avant  de poursuivre un « Bachelor responsable d’affaires immobilières » en contrat de professionnalisation  de 2 ans chez Abry immobilier,  au sein de l’agence immobilière de Clermont-Ferrand. « Je m’occupe du service des locations de l’agence. J’organise les visites, constitue les dossiers, rédige et fais signer les baux et les états des lieux. Je baigne ainsi complètement dans le métier de l’immobilier. La filière Bachelor et son contrat de professionnalisation me permettent d’être en autonomie dans ma mission, de me former et d’acquérir l’expérience nécessaire pour devenir un jour directeur d’agence » ! » Avec une telle ambition, Arthur ne devrait pas tarder à s’imposer dans le milieu de l’immobilier.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !