webleads-tracker

Industrie

La Métropole de St-Etienne veut attirer les industriels

La Métropole de St-Etienne veut attirer les industriels

La Métropole de St-Etienne offre des opportunités d’implantation aux industries en proposant des terrains sur la zone d’activités Parc International à Andrézieux-Bouthéon. Pour attirer les entreprises à s’installer ici, une campagne de communication nationale, sous la forme de content marketing, est déployée depuis le 7 juin.


Saint-Étienne Métropole mise sur ses expertises de pointe pour attirer des industries à la recherche de nouvelles perspectives de marchés. Souhaitant être un territoire d’expérimentation, d’innovation et de design, elle propose des équipements et un accompagnement uniques en France dans le domaine de l’ingénierie des surfaces. Les entreprises qui viendront s’installer au sein de Saint-Étienne Métropole pourront explorer, tester et concrétiser de nouvelles applications pour leurs produits.

 

Environnement industriel qualifié et proche des autoroutes

Cinq à seize hectares des parcelles de terrain sont disponibles sur le Parc International à Andrézieux-Bouthéon. Bénéficiant d’un environnement industriel qualifié et à proximité immédiate des autoroutes A72/A89 et de l’aéroport Saint-Étienne Loire, la zone d’activités se trouve idéalement située au cœur de la Métropole.

 

La Métropole opte pour le content marketing

La Métropole et son équipe de communication (en photo) ont fait le choix du « content marketing » consistant à intéresser les internautes avec un contenu de qualité diffusé sur Internet. Au programme, des articles publiés sur le site lesechos.fr. La parole sera donnée aux acteurs industriels du territoire au travers d’interviews et de témoignages vidéos.

Le Portail attractivité est aussi au cœur de cette démarche de communication. En valorisant les avantages du territoire, il offre toutes les informations pertinentes à destination des entreprises souhaitant s’implanter à Saint-Étienne Métropole.

 

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !