webleads-tracker

Tendances Éco

Masques | La mobilisation des grandes entreprises pour les produire rapidement

Masques  | La mobilisation des grandes entreprises pour les produire rapidement
Emmanuel Macron hier lors de son allocution à l’usine Kolmi-Hopen

Dans son allocution du 31 mars à la mi-journée, Emmanuel Macron faisait part de sa volonté de rendre la France indépendante dans sa production de masques. Cette démarche s’inscrit comme réponse au manque de matériel de protection durant cette période de crise sanitaire causée par le Covid-19.


Selon les propos du Président, « la France produira un million de masques par jour d’ici 3 à 4 semaines (…) fin avril, nous serons à plus de 10 millions de maques fabriqués en France chaque semaine ». Cette initiative, forte de sens dans une période de crise sanitaire et d’urgence de protection pour le personnel soignant, vise à rendre le pays indépendant dans sa production de masques.

Néanmoins, le Président a déclaré que la production de masques ne concernera pas uniquement les modèles dédiés aux soignants, mais d’autres masques destinés à tous les professionnels en contact avec une clientèle, citant notamment les transporteurs, postiers, forces de l’ordre et caissiers.

Au-delà de sa volonté d’indépendance « pleine et entière d’ici la fin de l’année », Emmanuel Macron a annoncé la mobilisation de plusieurs grands groupes industriels dans ce projet.

« De nouveaux acteurs, Faurecia, Chargeurs, Michelin, Intermarché et plusieurs autres se mobilisent pour produire des masques dans la période et nous aurons ainsi la capacité à produire en France d’ici fin avril environ 15 millions de masques par semaine. », a déclaré le Président lors de son allocution. Sans oublier de remercier Air Liquide pour son engagement dans la production de respirateurs, et l’initiative d’un consortium autour de cette démarche. “Ce consortium d’industriels français réunit Air Liquide, Schneider Electric, Valeo et PSA, et permettra de produire d’ici mi-mai 10 000 respirateurs.”, a-t-il affirmé.

Ainsi, certains sites de production du groupe Michelin, fermés pendant plusieurs semaines en raison des mesures de confinement prises par le gouvernement, assureront la production de masques sur le territoire français.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !