webleads-tracker

Institutions, Admnistrations et Collectivités, Territoires

La région Auvergne-Rhône-Alpes met en place la préférence locale pour ses commandes publiques

La région Auvergne-Rhône-Alpes met en place la préférence locale pour ses commandes publiques

C’est lors de la visite du chantier de l’école Centrale de Lyon, lundi 4 juillet, que Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté, les grands principes et les engagements de la Région pour soutenir les entreprises locales dans le secteur du bâtiment.


Mettre en avant l’achat local pour maintenir l’emploi

Parmi ces engagements, la Région Auvergne-Rhône-Alpes va réorienter ses achats et ses investissements en direction de son territoire et des entreprises régionales. Ceux-ci bénéficieront ainsi à l’économie auvergnate et rhônalpine. Des chartes de valorisation des entreprises régionales seront signées avec chaque fédération régionale du bâtiment (FFB, Capeb, CRMA…).

Cette préférence locale sera mise en place dans les commandes passées directement par la Région. Plus spécifiquement, les entreprises locales seront favorisées pour les marchés inférieurs à 25 000 euros. Les procédures seront également simplifiées afin de permettre au plus grand nombre de se positionner.

« Mon objectif est d’atteindre 90% de chantiers réalisés par des entreprises locales et créer une spirale positive » a précisé Laurent Wauquiez.

Cette préférence locale comprendra différentes clauses d’insertion par l’économie. La Région choisira en priorité des entreprises engagées dans l’apprentissage mais aussi celles employant des travailleurs handicapés.

Pas de travailleur détaché sur les chantiers de la Région

La Région se montrera également extrêmement vigilante sur la question des travailleurs détachés sur les chantiers locaux. La contrepartie demandée aux entreprises sélectionnées étant : aucun travailleur détaché. De plus, la Région vérifiera le respect des règles de sécurité et se réservera le droit d’effectuer directement des contrôles.

« Nous ouvrons la voie en Auvergne-Rhône-Alpes en matière de préférence locale et de lutte contre le travail détaché et nous, nous agissons concrètement. Je dis chiche à Manuel Valls de faire évoluer la législation», a conclu Laurent Wauquiez.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !