webleads-tracker

Information économique locale

Non classé

La Région des festivals

La Région des festivals

La Région AURA accompagnent presque 500 festivals à hauteur de 6,9M€. La Région souhaite les rassembler sous une bannière commune « La Région des Festivals » et d’un site Internet dédié. Il permettra à chaque festival qui le souhaite de bénéficier d’un site de réservation électronique et à toute personne s’inscrivant sur un «Pass’Région festival» de bénéficier d’informations sur les autres manifestations régionales et les bons plans de la Région.


Devenir la première Région des festivals éco-responsables
Afin de préserver et protéger ses sites dans lesquels se déroulent les événements, la Région souhaite s’engager avec les festivals afin de devenir la première Région des festivals éco-responsables. Elle souhaite ouvrir une réflexion afin de généraliser ces actions auprès du plus grand nombre: sensibiliser, inciter, former en partageant les bonnes pratiques et en mutualisant les moyens des festivals déjà engagés afin de gagner en efficacité.

« La Région Auvergne-Rhône-Alpes est fière de pouvoir compter sur un grand nombre de festivals d’ampleur. Situés au cœur de nos politiques culturelles, les festivals permettent une incroyable vitalité des territoires qui pendant quelques jours vivent une parenthèse enchantée avec la découverte de nouveaux talents. Vous êtes porteurs de l’âme de nos territoires qui vibrent grâce au travail de toutes vos équipes et des bénévoles » Florence Verney-Carron, Vice-présidente déléguée à la Culture et au patrimoine.

Un impact économique fort
Les Festivals de la Région génèrent des recettes pour les entreprises locales et ont un impact sur l’emploi ; ils participent donc fortement à l’attractivité économique du territoire.

Le rapport conjoint du Ministère de l’Économie et du Ministère de la Culture « L’apport de la culture à l’économie en France », évalue le poids de l’activité culturelle dans l’économie française à hauteur de 44,5 milliards €, ce qui représente 2,2 % du PIB, alors que son coût total pour la collectivité est limité à 21,5 milliards €.

Les festivals sont également créateurs d’emplois directs (artistes et techniciens nombreux à résider en région) et d’emplois indirects (hôtellerie, commerces de proximité, prestataires de services…). De même, l’économie du secteur culturel est aussi pourvoyeuse d’emplois directs dans les métiers artistiques ou techniques et d’emplois induits.

En Auvergne-Rhône-Alpes, six festivals régionaux connaissent un retentissement au niveau national et enregistrent plus de 100 000 spectateurs : nuits sonores, jazz à vienne, la biennale de la danse, le festival du Court Métrage de Clermont, le festival de théâtre de rue d’Aurillac, le festival Lumière.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !