webleads-tracker

Commerce

La reprise du Garage Saint-Christophe à Moulins : « au bon moment et au bon endroit »

La reprise du Garage Saint-Christophe à Moulins : « au bon moment et au bon endroit »

Avoir son propre garage, c’est ce que Thierry Pouchalan espérait. Ce jeune chef d’entreprise moulinois de 36 ans en a fait sa finalité il y a sept mois, en reprenant l’ancienne concession Mercedes-Benz dont il était salarié depuis huit ans à Moulins.


Il aura fallu un an à Thierry Pouchalan pour mener à bien son projet de reprise qui ne fut pas sans difficultés au vue de la conjoncture actuelle, de la réticence des banques et de l’absence d’aides de la part de plusieurs organismes. Il a juste eu droit à « un petit quelque chose », de la part de la Chambre des Métiers.

Mais passionné par son métier depuis ses débuts en apprentissage en 1994, il mène à bien son projet, en gardant pour modèle l’exemple de sa femme qui détient son propre salon de coiffure. La reprise en « regard de pro » rattachée aux activités de Mercedes a donc vu le jour sous le nom de Garage Saint-Christophe. Cette activité en « regard de pro » est un programme de fidélisation de Mercedes proposé par les distributeurs de la marque qui permet de faire le lien entre le réparateur indépendant et le réseau.

Il l’affirme lui-même, la concession à vendre, s’est faite « au bon moment et au bon endroit ». La création de son garage qui disposait déjà d’un « fort potentiel » sur Moulins, il l’a réalisé seul.

Sa bonne connaissance de la marque Mercedes et l’ambiance familiale du garage ont permis la fidélisation de la clientèle de Thierry Pouchalan, qui a su garder ses anciens clients et voir venir également des particuliers d’autres départements, notamment en raison d’un prix de main d’œuvre moins chère que dans de gros garages. Pour autant, il n’a pas négligé sa communication avec la parution d’article et de publicité dans des quotidiens.

A ce jour, il emploie 4 salariés en CDI, une secrétaire, un préparateur et deux mécaniciens. Ces projets de développement se concrétisent avec la reprise « en regard de pro » de la marque Seat en voitures neuves depuis peu. Thierry Pouchalan ne sera donc plus seulement spécialisé dans les véhicules Mercedes-Benz. Puis, peut-être, si la conjoncture le permet dans quelques années avec l’arrivée de cette nouvelle marque, des embauches à venir.

Thierry Pouchalan conclut en dressant un premier bilan « complètement » satisfaisant de ses premiers mois d’activité aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

Marine Jeannot

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !