webleads-tracker

Société

Live Facebook | La reprise économique dans le Puy-de-Dôme

Live Facebook | La reprise économique dans le Puy-de-Dôme

Depuis le début du confinement, Marc-Alexis Roquejoffre, journaliste, chef d’entreprise, producteur de l’émission « Vues d’Auvergne » mais aussi rédacteur en chef du Journal de l’Éco, a pour habitude de lancer des directs très suivis sur le réseau social Facebook afin de discuter et mettre en lumière ses invités. Hier, le Live a souhaité donner la parole à des personnes directement concernées par la reprise économique dans le département.


« Nous sommes en train de passer d’une cellule de crise à une cellule de reprise, confie Claude Barbin, Président de la CCI Clermont Auvergne Métropole. Lorsqu’on écoute ces professionnels qui maillent l’économie de notre territoire, on ressent l’envie de travailler, on ressent la capacité qu’ils ont eu à s’adapter à l’environnement et on ressent que nous ne travaillons pas seuls, ce sont des équipes. Le mot « ensemble » a un réel sens dans notre société ».

Depuis l’annonce d’un potentiel déconfinement, le 11 mai prochain, de nombreuses mesures ont été prises par les chefs d’entreprises puydomois et c’est ce qu’explique Agnès Vucinic gérante de Victory’s Hair, un salon de coiffure situé place de la Victoire à Clermont-Ferrand, « La reprise je la vois avec le sourire malgré toutes les appréhensions. Nous avons tout organisé de sorte que nos clients et coiffeuses demeurent en sécurité au sein du salon de coiffure ».

Durant le Live réalisé par visioconférence, Brice Meunier, directeur de l’Intermarché de Ceyrat, s’est également exprimé quant aux mesures qui ont été prises. Il affirme que le supermarché est très régulièrement nettoyé et que 3 heures ont été ajoutées au temps de travail des agents d’entretiens. Enfin, il promet des conditions sanitaires optimales pour les salariés et les clients, notamment en ces temps particluiers ou chacun veut acheter sa boîte de masques.

La quatrième invitée du Live, Carole Chocot, responsable d’un rayon alimentaire à l’hypermarché Auchan à Aubière revenait sur la mobilisation des ses collègues salariés durant la période du confinement en offrant différents produits (tablettes, télévisons, machines à laver…) à des EPHAD mais aussi et surtout en soutenant les fournisseurs locaux à travers les commandes passées par le magasin dans les rayons charcuterie ou fromage.

C’est d’ailleurs ce que rappelait Claude Barbin en conclusion : « Nous devons plus que jamais mettre en avant les produits locaux auvergnats et faire en sorte que les habitants puissent les consommer ».



Un article de Naïla Dali

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !