webleads-tracker

Marketing & Com

La restauration met le cap sur le digital

La restauration met le cap sur le digital
Portrait of smiling waiter using digital tablet at counter in café

Selon l’étude menée par Zenchef, la maîtrise du digital semble être une condition pour réussir, notamment dans la filière restauration. Les outils numériques permettraient, en effet, aux restaurateurs de gagner du temps, d’améliorer leur communication sur le web, de suivre l’e-réputation mais aussi de simplifier la prise de réservation.


La maîtrise du digital : une force majeure en restauration

D’après une étude* menée par Zenchef, start-up ayant comme principale mission d’aider les restaurateurs à mieux gérer leur communication sur le web, 77% des répondants aimeraient avoir la possibilité de réserver une table en ligne, 47% des clients publient un commentaire après réception d’une demande d’avis, et près de 8 personnes sur 10 jettent un coup d’œil aux précédentes évaluations.

Aujourd’hui, la maîtrise du marketing digital s’avère être une force, voire même l’une des conditions au succès d’un restaurant. Une résolution qui invite les restaurateurs à mieux communiquer sur le web pour attirer la clientèle.

Concernant la prise de réservation en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • dans le Rhône, elles seraient effectuées en moyenne 3,5 jours avant le jour J, 
  • 4,5 jours avant dans la Loire,
  • 6,5 jours avant en Haute-Loire ;
  • 2 jours avant dans le Puy-de-Dôme.

 

Les restaurants s’orientent de plus en plus vers le numérique

En Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 200 restaurants clients de Zenchef, comme les brasseries ou les restaurants gastronomiques, ont recours au digital pour se développer. La maîtrise des outils numériques offre un large panel de possibilités, telles que, mieux communiquer sur le web, améliorer sa notoriété, suivre la plateforme de gestion des avis, simplifier et faciliter la prise de réservation, gérer le service et le plan de salle, suivre l’e-réputation de l’entreprise, etc.

« Mon répondeur téléphonique dit : “Bonjour, n’hésitez pas à réserver en ligne” et je vois que les gens changent peu à peu leurs habitudes, même à tous les âges. », explique Hervé Mayeux, fondateur de Pourquoi Pas, restaurant lyonnais.

Une alternative qui lui aurait permis de gagner du temps et de donner la possibilité aux clients de prendre des réservations 24h sur 24.

Marie Peyron

*Étude réalisée auprès de 3600 restaurants par Zenchef


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !