webleads-tracker

Matière 1ère, Métallurgie, Mines, Papeterie

La solidité familiale des ‘’Granits du Bourbonnais’’

La solidité familiale des ‘’Granits du Bourbonnais’’

Depuis 30 ans, la famille Terrone est à la tête de la société ‘’Les Granits du Bourbonnais’’, basée au Mayet de Montagne. Ancrés dans la terre locale, les frères Nicolas et Patrice travaillent en famille au cœur de l’entreprise rachetée par leur père Ricardo en 1987. A l’écoute des tendances actuelles, ils offrent un large panel de plans de travail et bacs à douche en pierre, sans délaisser leur savoir-faire en matière de monuments funéraires. Rencontre avec des artisans passionnés.


Dans les années 80, Ricardo Terrone est carreleur à son compte dans le Puy-de-Dôme, son fils Nicolas, maçon chez un marbrier. Quand ce dernier est licencié en 1985, il soutient son père dans son activité naissante de monuments funéraires. Tous deux ont connaissance de la vente d’une telle entreprise en Montagne Bourbonnaise, auprès de Robert Terrenoire. Le père est ensuite rejoint puis remplacé par son autre fils, Patrice, titulaire d’un CAP de marbrier : ‘’Le savoir-faire on l’a acquis sur le tas, auprès de la dizaine d’employés qu’on a gardé au moment du rachat. C’est leur expérience qui nous a le plus servi pour reprendre cette activité’’, explique Patrice Terrone, qui a lui-même transmis, avec son frère, ses compétences et son expertise à ses neveux. Avec 5 membres de la même famille et deux employés, la société ‘’Les Granits du Bourbonnais’’ s’appuie donc sur la solidité d’une famille unie par la passion de l’artisanat.

Faire évoluer les savoir-faire

Ne voulant licencier aucun salarié suite au rachat, la famille Terrone vit des heures difficiles à ses débuts. Il faut alors se refaire une clientèle et inscrire dans le marbre un nom que personne ne connait encore. Tous se serrent les coudes et redoublent d’efforts pour gagner commande après commande, une notoriété qui fera la différence. ‘’Notre métier de base c’est le funéraire. Les 5 premières années nous n’avons fait que cela, avec en plus quelques travaux de linteaux ou encadrements de fenêtres. Puis, il y a 25 ans, nous avons compris que le plan de travail et la décoration étaient des marchés en plein essor’’ se souvient Patrice Terrone. Au début des années 90, la nouvelle activité se met doucement en place et le plan de travail ne représente alors qu’une commande par mois environ : ‘’Aujourd’hui on est à 6/7 par semaine’’, explique ces artisans au carnet de commandes bien chargé. Une envolée de la décoration d’intérieure qui s’accentue encore plus il y a 5 ans, lorsque l’équipe des ‘’Granits du Bourbonnais’’ se lance dans les bacs à douche à l’italienne, vasques et parois de salle de bain. Un vrai produit de mode qui propulse aujourd’hui la partie décoration de l’entreprise en moteur du chiffre d’affaires. Néanmoins personne n’oublie le funéraire, et deux collaborateurs restent dédiés en permanence à ce secteur très concurrentiel. ‘’Nous subissons la forte concurrence du marché chinois mais aussi de l’augmentation des crémations. Nous faisons néanmoins la différence sur la qualité du travail, notre savoir-faire et la réactivité, puisque nous affichons en moyenne 7 semaines de délais, contre 12 pour une importation chinoise’’, précise Patrice Terrone.

Des artisans avant tout

Face à la concurrence low-cost, les artisans du Mayet de Montagne affichent donc leur authenticité et expérience, gagnées fièrement à force de travail : ‘’Nous sommes des fabricants, ce qui veut dire que nous transformons, découpons et ré-usinons sur place des tranches de pierres achetées chez des fournisseurs de confiance’’ expliquent-ils. Sous leurs mains, la pierre devient donc monument ou ornement sur mesure. Si le marbre n’est pas ‘’leur dada’’, les artisans bourbonnais mettent à l’honneur la pierre marbrière plus dure et résistante ou bien le granit en pierres reconstituées à la poussière de Quartz. Pour coller aux envies de technicité et facilité d’utilisation, ils réalisent de plus en plus de plans de travail en résine ou céramique et verre, plus résistants à la chaleur et aux UV.

Ces plaques d’un tenant allient esthétisme, résistance et un entretien simplifié pour le plus grand bonheur des familles pressées. En confiant leurs travaux à des artisans professionnels, les clients s’assurent donc la garantie d’un travail étudié sur mesure et un résultat qui ne laisse pas de place à la surprise ou aux approximations, de l’idée à la pose. ‘’Nous pouvons réaliser des études précises, pour tous les besoins. Nous pouvons même aller jusqu’à des plans de travail de 3,3 m de long’’ se félicite l’équipe, qui fait venir ses pierres des quatre coins du monde. Pour le funéraire, la société a aussi su s’adapter et répond de plus en plus à des besoins en petit monument pour accueillir une urne. ‘’Nos monuments sont tous polis à l’ancienne, à la meule magnésie. Les monuments venus de Chine sont plus poreux, la différence est visible à l’œil nu’’.

Avec 1 million de CA, la société se porte bien, mais personne ne se repose sur ses lauriers. En recherche permanente de nouveautés, les Granits du Bourbonnais défendent leur savoir-faire sur les salons de la région. Associée à d’autres artisans locaux comme les menuisiers ou les cuisinistes, la société travaille également auprès de grandes marques de cuisine. Une polyvalence et adaptabilité qui fait aussi la force de cette équipe aux talents conjugués. Ne jamais oublier la force de l’expérience, tout en se tournant vers demain, voici le crédo de cette société trentenaire qui voit loin !

Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement.

logo Vichy Val d'Allier



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !